Collège – Cycle 4 – Classe de troisième – Histoire – L’Allemagne nazie: un régime totalitaire et raciste (1933-1945)

3e – HISTOIRE – (5) L’Allemagne nazie : un régime totalitaire et raciste (1933-1945)

ARRIVÉS AU POUVOIR EN 1933, VAINCUS EN 1945, LES NAZIS METTENT EN PLACE EN ALLEMAGNE UN RÉGIME TOTALITAIRE ET RACISTE. PRATIQUANT L’ANTISÉMITISME D’ÉTAT, ASSASSINANT LES HANDICAPÉS (EUGÉNISME) ET ENTRAÎNANT LE MONDE DANS LA SECONDE GUERRE MONDIALE, CAUSANT 60 MILLIONS DE MORTS. 

En quelques années les Nazis s’emparent du pouvoir en Allemagne et mettent en place une politique meurtrière et raciste qui cause des dizaines de millions de morts. Comment un pays riche, industrialisé et de haute culture a-t-il pu rapidement tomber sous la coupe d’une idéologie aussi contraire aux valeurs nées en Allemagne ?

Le NSDAP prend le pouvoir le 30 janvier 1933 : Adolf HITLER est nommé chancelier. Les Nazis profitent de la violence politique qu’ils entretiennent depuis 1925, mais aussi des divisions de la gauche, et de la complicité de la droite et du patronat qui ne voient en eux qu’un rempart contre les communistes. Dès 1934, HITLER obtient les pleins pouvoirs, déporte les communistes dans des camps de concentration (Dachau, 1934) et fait assassiner ses opposants, y compris dans son parti (dont RÖHM lors de la « Nuit des Longs couteaux », 1934). Les organisations (Syndicats, loisirs, jeunesse…) passent sous le contrôle des Nazis. L’État exerce un contrôle total sur la vie des individus, de la naissance à la tombe, dans tous les aspects de leur vie quotidienne. C’est un État totalitaire. La propagande infiltre l’idéologie nazie dans les mentalités. La Gestapo pourchasse les opposants qui sont déportés et assassinés.

Les Nazis réarment l’Allemagne au mépris du Traité de Versailles (1919). Les commandes de l’État relancent la machine industrielle. L’augmentation de la taille de l’armée, la Wehrmacht, et l’expulsion des femmes de la vie économique résorbent le chômage des hommes. En 1936 l’extrême-misère a disparu. L’union avec l’Autriche (1938, Anschluss), l’annexion des Sudètes (1938), de la Bohême-Moravie (1939), l’occupation de la Rhénanie se font sans effusion de sang. HITLER apparaît comme l’homme de l’emploi, de la sécurité (intérieure et extérieure) et de la Paix. Rares sont les hommes politiques en Europe qui comprennent le danger que représente le régime nazi. En 1938, à Munich, Français et Anglais abandonnent la Tchécoslovaquie aux Nazis par peur de la guerre.

L’idéologie nazie est pourtant profondément mortifère : elle est exposée dans Mein Kampf (1925). Les Nazis classent les races : au sommet la race pure, les Aryens, en bas les Juifs, qui servent de boucs émissaires aux malheurs de l’Allemagne, comme les communistes, suspectés d’être les alliés des Juifs. L’antisémitisme d’État devient la norme, les lois de Nuremberg (1935) excluent les juifs de la société allemande, les condamnent à la marginalisation et à la pauvreté. Le pogrom de la « Nuit de Cristal » (1938) assassine les derniers opposants, juifs et non-juifs. Une guerre à l’Est (1941) doit permettre de conquérir des terres où les peuples slaves travailleront comme esclaves après l’extermination des Juifs (1942-1945). La guerre est un véritable projet de société pour les Nazis car elle permet de révéler les « surhommes », ces hommes d’exception appelés à diriger le monde. Les handicapés mentaux sont gazés (1940-1941) et leur extermination sert de répétition pour la destruction des Juifs et des Tziganes.

La Seconde Guerre mondiale (1939-1945) en Europe a été voulu par les Nazis et leur permet de mettre en œuvre leur projet génocidaire. Le contrôle total qu’ils exercent sur les corps et les esprits permet de comprendre comment les Nazis ont pu mettre en œuvre leur politique destructrice.

ŒUVRES TÉMOIGNAGES

HITLER (Adolf), Mein Kampf, 1925, Munich, intégralement traduit en Français aux Nouvelles Éditions Latines (1934).

DATES REPÈRES

1933 HITLER nommé chancelier – 1934 Les pleins pouvoirs – 1935 Lois raciales de Nuremberg  – 1936 Politique de réarmement – 1938 Unification de l’Autriche (Anschluss), annexion des Sudètes, « Nuit de Cristal », prémices de la Shoah – 1939 Déclenchement de la Seconde Guerre mondiale – 1940 Assassinat des handicapés.

PERSONNALITÉS DE PREMIER PLAN

HITLER (Adolf), Führer du IIIe Reich, responsable du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) et de la politique d’extermination des Juifs et des Tziganes – HIMMLER (Heinrich), chef de la SS, maître d’œuvre de la politique de terreur en Europe – GOEBBELS (Joseph), Ministre de la Propagande, responsable de la nazification de l’Allemagne – RÖHM (Ernst), chef de la SA, la milice du NSDAP, exécuté alors qu’il menaçait le pouvoir de Hitler.

Cliquez ci-dessous pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word:

histoire_5_allemagne_nazie_1933-1945

Articles complémentaires :

Cliquez ICI pour accéder au programme d’Histoire de la classe de troisième.

Cliquez ICI pour accéder au programme de Géographie de la classe de troisième.

Cliquez ICI pour accéder à l’infographie “Le Blitzkrieg, la “guerre-éclair” des Nazis.”

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Guerres mondiales et espoirs de paix au XXe siècle” (Programme de Première).

Print Friendly, PDF & Email