DOCUMENTS DE COURS – Histoire – Théories de la puissance, « 1988, Paul KENNEDY et le déclin des puissances. »

Paul KENNEDY, The Rise and Fall of the Great Powers, 1988,

« Le déclin des puissances »

FICHE TECHNIQUE

KENNEDY (Paul), The Rise and Fall of the Great Powers : economic change and military conflict from 1500-2000, 1987, London, Fontana Press, 1989, 1991, traduit aux éditions Payot (1988) par M.-A. COCHEZ et J.-L. LEBRAYE, collection “Petite Bibliothèque Payot”, n°P63, ISBN 978-2-228-88401-4. 

L’AUTEUR

Paul KENNEDY, diplômé d’Oxford où il soutient sa thèse de doctorat, est professeur d’histoire des relations internationales à la London School of Economics (Londres, United Kingdom) et professeur d’Histoire de la Grande-Bretagne à l’Université de Yale (État de Connecticut, États-Unis d’Amérique). Spécialiste d’Histoire navale et des conflits où la marine militaire a joué un rôle déterminant, il est un théoricien de la géopolitique.

LE LIVRE

La position de la puissance centrale passe par trois phases principales : dans un premier moment une société occupant une situation de périphérie proche bénéficie des avantages de la centralité sans en subir les inconvénients (Phase I), en particulier le coût de la puissance. Mais la situation proche du centre permet de saisir des opportunités et d’accroître sa puissance ce qui permet à cette société de passer en position de puissance centrale (Phase II). À ce moment les charges inhérentes au statut de puissance centrales sont largement compensées par les avantages à être la puissance dominante. Mais ces charges érodent la puissance et finalement la puissance centrale perd son hégémonie (Phase III), est concurrencée par de nouvelles compétitrices et perd lentement son statut de puissance centrale. Les Habsbourg aux XVe-XVIIe siècles, l’Angleterre aux XVIIe-XXe siècles, les États-Unis durant le court XXe siècle correspondent à ce schéma d’ensemble.

© Erwan BERTHO (Révision juillet 2017, novembre 2017)

Articles complémentaires :

SUR LA THÉORIE DE LA PUISSANCE:

1977, Joseph NYE et le « Soft Power »

1989, Francis FUKUYAMA et la « Fin de l’Histoire »

1996, Samuel HUNTINGTON et « le Choc des civilisations »

 

ARTICLES CONNEXES :

→ Pour accéder à l’index de la catégorie « Guerre froide (1947-1991) », cliquez ICI.

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie « Puissances & conflits au XXe siècle. » classé par ordre des questions traitées.

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie « Les échelles de gouvernement. »

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie « Guerres mondiales et espoirs de paix au XXe siècle ».

→ Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie « Colonisation, système colonial & indépendances. »