Archives par mot-clé : Terminale générale

MÉTHODES – GRILLE D’ÉVALUATION DES COMPOSITIONS & ETUDES DE DOCUMENT(S), CLASSE DE TERMINALE GÉNÉRALE

MÉTHODES

GRILLE D’ÉVALUATION DES COMPOSITIONS & ETUDES DE DOCUMENT(S)

Grille d’évaluation en classe de Terminale

Cet article est composé de deux diapositives. Des liens vers des articles complémentaires sont disponibles en fin d’articles. Les documents principaux sont disponibles en libre téléchargement en fin d’article.

Diapositive 1. Une évaluation progressive sur le Lycée Continuer la lecture de MÉTHODES – GRILLE D’ÉVALUATION DES COMPOSITIONS & ETUDES DE DOCUMENT(S), CLASSE DE TERMINALE GÉNÉRALE

Tale – GÉOGRAPHIE (7), l’Union Européenne entre cohésion et compétitivité des territoires                                   

Tale – GÉOGRAPHIE (7), l’Union Européenne entre cohésion et compétitivité des territoires                                   

L’Europe résulte d’un projet géopolitique qui se construit depuis la Seconde Guerre mondiale (Traité de Rome en 1957) et forme un ensemble de nations aujourd’hui nommé Union Européenne (UE depuis le Traité de Maastricht en 1992). L’UE est aujourd’hui l’organisation continentale d’intégration économique la plus aboutie : marché commun, monnaie unique, instruments de régulation économique et financière. Pourtant les disparités (économiques, idéologiques) entre les territoires de cette organisation d’envergure continentale restent très fortes. Comment les institutions européennes tentent-elles de réduire les disparités et d’assurer la cohésion territoriale ? Après avoir évoqué les phénomènes qui favorisent la fragmentation de l’Union Européenne en une multitude de territoires, nous montrerons comment l’UE agit afin d’assurer le développement harmonieux de ces territoires. Continuer la lecture de Tale – GÉOGRAPHIE (7), l’Union Européenne entre cohésion et compétitivité des territoires                                   

Tale – GÉOGRAPHIE (1), Mers et océans, des vecteurs essentiels de la mondialisation.

Tale – GÉOGRAPHIE (1), Mers et océans, des vecteurs essentiels de la mondialisation.  

La mondialisation, l’émergence du Monde comme espace cohérent, est un processus géo-historique millénaire qui s’accélère depuis le second XXe siècle. Rendue possible par l’intégration croissante des économies, elle s’explique par l’extension planétaire du capitalisme libéral, extension qui s’est accélérée depuis la fin des empires coloniaux (1950-1970) et la fin de la « Guerre froide » (1947-1991). Pourquoi peut-on dire que les mers et les océans sont des vecteurs essentiels de la mondialisation ? Continuer la lecture de Tale – GÉOGRAPHIE (1), Mers et océans, des vecteurs essentiels de la mondialisation.

Tale- GÉOGRAPHIE (8), L’Union Européenne, un espace ouvert sur le monde ?

Tale– GÉOGRAPHIE (8), L’Union Européenne, un espace ouvert sur le monde ?

        L’Union Européenne (UE) est, par son poids économique comme par son niveau élevé de développement ou le dynamisme de son rayonnement culturel, l’essentiel du pôle européen de la « Triade » (Amérique du Nord, Europe de l’Ouest et Asie de l’Est). Des façades maritimes dotées d’arrières pays riches et très peuplés comme la Northern Range (du Havre à Hambourg) assurent à l’UE un rôle de premier plan dans la mondialisation. Cependant l’affirmation des puissances émergentes (Comme les BRICS) montre aussi les faiblesses d’une union à 27 États, parfois disparates. Nous verrons dans quelles mesures on peut affirmer que l’Union Européenne est encore un acteur et un pôle majeurs dans la mondialisation. Continuer la lecture de Tale- GÉOGRAPHIE (8), L’Union Européenne, un espace ouvert sur le monde ?

Tale- GÉOGRAPHIE (2), Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation

Tale– GÉOGRAPHIE (2), Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation

Les espaces maritimes sont des vecteurs essentiels de la mondialisation (cours 1). Les États et les FTN cherchent à contrôler les points de passage stratégiques qui structurent les mers et les océans et à exploiter les ressources qui vivent ou gisent dans ces espaces afin de développer leurs activités et d’affirmer leur puissance. Les communautés installées sur les littoraux, les touristes et les militants écologistesont des représentations et des pratiques spatiales différentes et parfois contradictoires. Tous ces acteurs cherchent à s’approprier, symboliquement et concrètement, les espaces maritimes. Mers et océans ne sont donc pas uniquement des supports de la mondialisation. Ce sont des milieux fragiles et des territoires aux forts enjeux géopolitiques. Comment protéger et réguler les usages des mers et des océans ? Continuer la lecture de Tale- GÉOGRAPHIE (2), Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation