Archives par mot-clé : Glissant

ANTHOLOGIE – 1975, Édouard GLISSANT, Malemort, “Ce large frappé sans bavures qui plaquait le domino.”

« Ce large frappé sans bavures qui plaquait le domino. »

 « […] (1945) (1946)

 (Double-six ! A l’éclat du coup on reconnaissait la frappe de monsieur Lesprit. Il ne posait pas le domino, il le fracassait. Silacier s’accroupissait – monsieur Lesprit qui ne sait pas que je pousse la pièce mieux que lui – au bas de l’escalier intérieur du Cercle. Une rougeur planait sur le cimetière, derrière, et nimbait l’entour. Seul monsieur Lesprit avait ce large frappé sans bavures qui plaquait le domino sur le centre géométrique de la table Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1975, Édouard GLISSANT, Malemort, “Ce large frappé sans bavures qui plaquait le domino.”

ANTHOLOGIE – 1993, Edouard GLISSANT, Tout-Monde. “Le Tout-Monde, c’est ce désordre, et vous devez courir dedans.”

« Le Tout-Monde, c’est ce désordre, et vous devez courir dedans. »

 « […] Alors je dis que le Tout-Monde, c’est ce désordre, et vous devez courir dedans. ˮ

Qui donc, ah ! mais qui donc avait mis ce rêve d’avant tous les rêves dans sa troisième mort ?

“ Vous constatez bien que vous ne rêvez pas, dit l’Homme, vous regardez là tout au bout de vous-même. » Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1993, Edouard GLISSANT, Tout-Monde. “Le Tout-Monde, c’est ce désordre, et vous devez courir dedans.”

ANTHOLOGIE – 01, Index des noms d’auteurs de l’Anthologie de littérature

ANTHOLOGIE DE LITTÉRATURE

Index des noms d’auteurs

Pour accéder à l’Index des années de parution des œuvres, cliquez ici.

BA (Ahmadou Ampâté), Petit Bodiel et autres contes de la savane., (1993), “Le mensonge devenu vérité”

BA (Ahmadou Hampâté), Oui, mon commandant! Récits., (1994) “Musulman, fils de musulmans.”

BALANDIER (Georges), Afrique ambiguë, (1957), “Une sorte de contrat d’existence, inconscient et indéchirable.” Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 01, Index des noms d’auteurs de l’Anthologie de littérature