Archives par mot-clé : roman

ANTHOLOGIE – 2010, Véronique TADJO, Loin de mon père. , « Être métisse, est-ce avoir la mauvaise ou la bonne couleur de peau? »

« Être métisse, est-ce avoir la mauvaise ou la bonne couleur de peau ? »

« […] Un week-end sur deux, Dr Kouadio amenait sa famille au village.
Dès que Nina et sa sœur sortaient se promener, une horde d’enfants courait derrière elles en chantant : « Bôfouè, bôfouè ! « , Même sans parler la langue de la région, elles savaient que les gamins les traitaient de « Blanches ». Du coup, elles évitaient de s’aventurer seules. Par la suite, elles apprirent que ce terme s’adressait également à tous ceux qui s’habillaient à l’européenne Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2010, Véronique TADJO, Loin de mon père. , « Être métisse, est-ce avoir la mauvaise ou la bonne couleur de peau? »

FICHES DE LECTURES – Leonora MIANO, « La saison de l’ombre » (2013), par BONEF, KONTÉ, GÉRARD & RAYMOND

CRITIQUE LITTÉRAIRE

Léonora MIANO, La saison de l’ombre. , 2013, Paris, Prix Femina

« L’obligation d’inventer pour survivre. »

FICHE TECHNIQUE

MIANO (Léonora), La saison de l’ombre. , 2013, Paris, aux éditions Grasset, 235 pages, Prix Femina 2013.

ISBN 978-2-246-80113-9 Disponible au CDI sous la cote R. MIA

L’AUTEUR

Léonora Miano est une écrivaine née en 1973 à Douala au Cameroun, avec des problèmes sociaux elle décide en 1991 de s’installer en France afin d’y étudier la littérature américaine. Après ça elle écrivit de nombreux romans, deux recueils de textes courts et un texte théâtral. Léonora Miano a écrit son premier roman en 2005 : L’intérieur de la nuit, Continuer la lecture de FICHES DE LECTURES – Leonora MIANO, « La saison de l’ombre » (2013), par BONEF, KONTÉ, GÉRARD & RAYMOND

ANTHOLOGIE – 2011, Kossi EFOUI, L’ombre des choses à venir., « La guerre. »

« La guerre. »

« […] Mon mentor officiel tenait à faire la fête avec moi avant mon départ pour « l’épreuve de la frontière ». Il y avait dans sa voix ce soir-là, un contentement qui n’était pas lié à l’excellence de la cuisson du riz, mais au fait que lui, mon mentor, riche d’un recel de pouvoirs patiemment acquis dans les hautes instances de la faculté et de la notabilité de la ville, avait réussi Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2011, Kossi EFOUI, L’ombre des choses à venir., « La guerre. »

ANTHOLOGIE – 1998, Emmanuel DONGALA, Les petits garçons naissent aussi des étoiles. « J’ai failli ne pas être né. »

« J’ai failli ne pas être né. »

I

 J’AI FAILLI ne pas être né. 

J’ai failli ne jamais galoper derrière un rayon de lumière pour essayer de le rattraper, j’ai failli ne pas découvrir les contrées où les rêves s’amusent à s’inventer avant de filer vers le sommeil de leurs destinataires, j’ai failli ne jamais connaître le bonheur de tâter les seins d’Alédia derrière les buissons de lantanas Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1998, Emmanuel DONGALA, Les petits garçons naissent aussi des étoiles. « J’ai failli ne pas être né. »

FICHES DE LECTURE – MABANCKOU, « Lumières de Pointe-Noire » (2013) par OUATTARA & BANOUNE

CRITIQUE LITTÉRAIRE

Alain MABANCKOU, Lumière de Pointe-Noire. Paris, 2013, prix de la Fondation Pierre de Monaco

FICHE TECHNIQUE

MABANCKOU (Alain), Lumières de Pointe-Noire. , 2013, Paris, aux éditions du Seuil, collection « Fiction&Cie », 282 pages, Prix de la « Fondation Pierre de Monaco » 2013. Continuer la lecture de FICHES DE LECTURE – MABANCKOU, « Lumières de Pointe-Noire » (2013) par OUATTARA & BANOUNE