Archives par mot-clé : acteurs

BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE – FICHES DE LECTURE – Michel FOUCHER, “Fronts et frontières.”, 1991

BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE – FICHES DE LECTURE

Michel FOUCHER, Fronts et frontières, 1988, 1991, Paris

« Un objet géopolitique par excellence. »

FICHE TECHNIQUE

FOUCHER (Michel), Fronts et frontières, 1988, seconde édition 1991, Paris, aux éditions Fayard, 690 pages, ISBN 978-2213026336

 L’AUTEUR

Géographe de formation, Michel FOUCHER a exercé également de nombreuses fonctions dans la diplomatie, d’abord à Paris où il est conseiller (1998-2002) du Ministre des Affaires Étrangères Hubert VÉDRINE (Hyperpuissance) et directeur du centre d’Analyses et de Prévisions du Ministère des Affaires Étrangères (MAE, 1999-2002), puis en Lettonie où il exerce les responsabilités d’ambassadeur (2002-2006). Continuer la lecture de BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE – FICHES DE LECTURE – Michel FOUCHER, “Fronts et frontières.”, 1991

BAC 2017 – Sujets corrigés – Composition de Géographie, Afrique – Europe, “La mondialisation : processus, acteurs, débats.”

Correction de la session Europe & Afrique Juin 2017

PREMIÈRE PARTIE – GÉOGRAPHIE Composition

SUJET 2 La mondialisation : processus, acteurs, débats. 

                                L’interconnexion et l’interdépendance des économies, manifeste depuis les années quatre-vingt dix, a éveillé les consciences sur l’échelle globale des nouveaux enjeux sociaux, politiques, environnementaux et économiques : la conscience citoyenne du monde, encore largement cantonnée aux inquiétudes écologiques, s’impose de plus dans l’imaginaire. Modèle indépassable ou conséquence désastreuse des dernières mutations technique ou géopolitique, la mondialisation est l’aboutissement d’un long processus (I), reste encore paradoxalement le fait d’acteurs publics (II) et suscite des débats dont les épigones terroristes ou criminels orchestrent l’actualité mondiale (III).  Continuer la lecture de BAC 2017 – Sujets corrigés – Composition de Géographie, Afrique – Europe, “La mondialisation : processus, acteurs, débats.”

DEVOIRS & CORRECTIONS – Étude critique de deux documents de Géographie, “Acteurs et débats de la mondialisation.”

Étude critique de deux documents de Géographie – Correction

Sujet  – La mondialisation ; acteurs et débats.

Document 1 « Extraits de l’intervention de Pascal LAMY, ancien directeur général de l’OMC, prononcée le 28

octobre 2013 » & Document 2 « Caricature de Plantu parue dans Le Monde en 2002 »

                                Considérée jusqu’en 2008 comme « inéluctable, ubiquiste et irréversible » (LOMBARD et alii, 2006, La mondialisation côté Sud. Acteurs et territoires, IRD  ENS éditions), la mondialisation est l’objet d’une remise en question plus intense depuis la crise des subprimes (2008) aux États-Unis, des dettes souveraines (2009) en Europe, et de l’ensemble de la zone Euro (2010).  Continuer la lecture de DEVOIRS & CORRECTIONS – Étude critique de deux documents de Géographie, “Acteurs et débats de la mondialisation.”

COMPOSITION Géohistoire “La mondialisation en fonctionnement: processus, acteurs et territoires.”

COMPOSITION

La mondialisation en fonctionnement

La mondialisation : processus, acteurs et territoires. 

                La mondialisation des économies et des cultures est aujourd’hui le trait dominant de l’organisation géopolitique du monde. Les économies de la planète sont devenues interdépendantes, et ce à toutes les échelles, construisant progressivement mais inégalement un marché mondial structuré et hiérarchisé.  Continuer la lecture de COMPOSITION Géohistoire “La mondialisation en fonctionnement: processus, acteurs et territoires.”

COMPOSITION – Géographie Terminale S “Mondialisation: acteurs, flux, débats.”

COMPOSITION

Mondialisation, fonctionnement et territoires : acteurs, flux, débats.

Vous montrerez dans quelles mesures on peut affirmer que la mondialisation, par son fonctionnement néolibéral qui met en concurrence les territoires les uns avec les autres, organise une nouvelle géographie de l’espace mondial?

La mondialisation des économies, et subséquemment des cultures, est le trait dominant de l’organisation de l’espace mondial. Sa logique néolibérale d’échanges sans entraves met les territoires en concurrence les uns avec les autres.  Continuer la lecture de COMPOSITION – Géographie Terminale S “Mondialisation: acteurs, flux, débats.”