MÉTHODES – PLANS DÉTAILLÉS COMPACTS – Composition d’Histoire, “Le projet d’une Europe politique depuis 1948.”

TERMINALES ES/L – HISTOIRE – PLANS DÉTAILLÉS

Question 4.8

Le projet d’une Europe politique depuis le congrès de La Haye (1948)

 Le projet européen est-il sorti de l’opposition entre le projet d’une Europe des Nations souveraines et celui d’une Europe supranationale ? 

I. 1948 – 1991 LA DIVERSITÉ DES PROJETS D’UNE EUROPE POLITIQUE PENDANT LA « GUERRE FROIDE »

Comment comprendre dans un contexte de Guerre froide que ce soit l’Europe communautaire qui se soit imposée ? 

  1. Les projets d’une Europe politique portés par les deux supergrands. 

1°) Un projet d’une Europe politique sous la domination soviétique.

  • Congrès pour la Paix (Athènes, 1949), Pacte de Varsovie (1955), CAEM

2°) Un projet d’une Europe politique sous l’égide des États-Unis.

  • Plan Marshall 1947, OECE (1948) et UEO (1949) et OTAN dans le cadre de la « Pactomanie »
  1. De la CECA à la CEE, le projet d’une Europe politique porté par les « communautés ». 

 1°) Les étapes vers une Europe des « communautés ».

  • « Message aux Européens » de ROUGEMONT (1948), Déclaration SCHUMAN (1950) et CECA (1950)
  • Traités de Rome et CEE 1957, PAC 1962, Parlement élu au SUD (1979) Acte unique (1986) et Maastricht (1992).

2°) Les causes qui permettent de comprendre la réussite du projet communautaire européen.

  • La fragilisation croissance de la conjoncture économique (Chocs pétroliers 1973-1974, fin du système de Bretton Woods 1971, ralentissement de la croissance 1980’)
  • L’adhésion des peuples (1970’ Mer du Nord, 1980’ Méditerranée, 1990 Mer Baltique et Autriche)

 

II. 1991 – 2019 LES MÉCANISMES DE LA PUISSANCE DE L’EUROPE POLITIQUE, DE LA CEE A L’UE. 

 Quels sont les mécanismes qui permettent de dire de l’UE qu’elle est une puissance ? 

  1. L’Union Européenne (1992) une puissance : la ruée vers l’Est et les ambitions géopolitiques. 

1°) La ruée vers l’Est transforme la physionomie du projet européen

  • 2013 Europe des 28 / 1995-2013=+100 millions d’hab., 23% du PIB mondial
  • Commission contrôlée par le Parlement, Citoyenneté européenne nombreux candidats (Balkans)

2°) Une hégémonie normalisatrice inquiétante

  • Suisse, Norvège refusent d’y entrer, Groenland en sort mais tous sont dans l’AELE
  1. Les mécanismes de la puissance : entre Europe des Nations souveraines et fédéralisme… 

 1°) Le Traité de Lisbonne (2007) met en place des mécanismes de gouvernance paraétatiques.

  • Commission européenne (28), Cour de Justice (7 juges), Parlement (796 députés) pouvoirs renforcés
  • Espace Schengen, zone Euro, président du Conseil européen, BCE de nouvelles instances puissantes

2°) L’Europe peut se targuer de réussites concrètes et aussi d’échecs réguliers…

  • Réussites : directive sur l’immigration, MSE contre la crise de 2008, FRONTEX, PESC, Marché unique
  • Échecs : les crises au Moyen-Orient, l’Europe sociale et fiscale, la crise migratoire, l’expansion russe

III. 1991 – 2019 LES LIMITES DE LA PUISSANCE DE L’UE OU REJET DU PROJET EUROPÉEN ?  

La vague eurosceptique qui vient de l’Est traduit-elle une impatience des Européens ou une impasse du projet européen? 

  1. L’Union Européenne est-elle inféodée à l’ordo-libéralisme germanique et contre les peuples ?   

1°) La crise de « dettes souveraines » cristallise des critiques anciennes sur l’Europe libérale…

  • Les critères de convergence dette ≤60% du PIB, déficit ≤3% du PIB inflation ≤3% sont contraignants
  • Nouveaux critères additionnels croissances salaires ≤9% dette privée 160% du PIB
  • Grèce, Irlande, Portugal mis sous tutelle de la troïka (UE, BCE, FMI) sont humiliés

2°) Faut-il changer les nationalités des dirigeants ou l’idéologie des décideurs ?

  • Jean-Claude JUNCKER ancien pdt EuroGroupe et pdt Commission incarne l’idéologie libérale de l’UE
  1. Une vague eurosceptique qu’il faut entendre et comprendre ?  

 1°) Des critiques fondées …

  • Autisme des élites, pas d’ambition européenne, trahisons des gvt qui ratifient des traités refusés par referendum, hausse des inégalités, lâcheté des politiques qui accusent l’UE de tous les maux

2°) Mais qui traduisent une fracture géopolitique

  • Nationalisme radical dans les PECO, racisme en Europe germanique et scandinave, populisme en Europe du Sud, le projet européen est devenu inaudible

Conclusion

Plus d’ambition de long terme, pas assez de soucis du quotidien, le Brexit mal géré laisse augurer d’une nouvelle trahison si le vote populaire britannique n’est pas suivi d’effet…

© Erwan BERTHO (2019)

→ Cliquez ci-dessous pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word :

4.8._Plans_detailles_Histoire_Europe_depuis_1948

Articles complémentaires :

Cliquez ICI pour accéder à la composition corrigée “Le projet d’une Europe politique depuis 1948.”

Cliquez ICI pour accéder à l’index du thème “Les échelles de gouvernement”

Cliquez ICI pour accéder à l’index des plans détaillés des leçons d’Histoire et de Géographie des classes de Terminales.

Print Friendly, PDF & Email