Première – Histoire (15), Saïgon, miroir des sociétés coloniales ?

Première – Histoire (15), Saïgon, miroir des sociétés coloniales ?

Dans le cadre de la conquête coloniale française, la prise de Saïgon en 1859 est un fait historique majeur. Elle  marque le début de la colonisation de la péninsule indochinoise par les Français (1859‑1907). L’Indochine est une colonie d’exploitation : peu d’Européens s’y installent. En 1913 on dénombrait 24000 pour l’Annam, le Tonkin et la Cochinchine. Ils vivent principalement dans les villes coloniales de Hanoï et surtout de Saïgon. Grand port, celle‑ci devient la capitale économique de la région et concentre les investissements publics. Considérée par les Français comme la « perle de l’Extrême-Orient », elle est l’expression du triomphe colonial.

En quoi que la ville de Saïgon est-elle le reflet de la domination coloniale française en Indochine ?

*          *          *

En  1859, les français s’emparent de la ville de Saïgon qui est l’époque une bourgade fortifiée proche du delta de Mékong. Rapidement, ils la modernisent et la transforment pour en faire une attrayante ville coloniale. « La perle de l’Orient » ou « le Paris de l’Orient «  comme on la surnommait à l’époque. Capitale de l’Indochine française entre 1859-1901, Saïgon est complétement transformée par la colonisation française pour devenir la grande capitale orientale de son empire colonial. Inspiré par le chantier haussmannien à Paris les autorités d’Indochine s’engagent en 1862 dans de gros travaux.

Ils visent à assainir les zones marécageuses, aménager les voies fluviales et les canaux tracer des rues et boulevards dont les noms rappellent les acteurs militaires ou les navires de la conquête. La ville se couvre de monuments et de constructions rappelant les villes françaises. Saïgon est une belle ville tropicale, la plus gracieuse des villes d’Extrême-Orient. Certains de ses monuments sont imposants et superbes. Les revenus de la ville sont très élevés du fait que l’administration de Cochinchine lui accordait presque la totalité du produit de taxes directes. Le rayonnement de Saigon est lié aussi au développement économique du port dont les travaux ont été réalisés autour de 1901. Les gouverneurs ont voulu que ces travaux symbolisent la puissance de l’occupation française dans le Cochinchine.

Saïgon reste, comme toute ville coloniale, cosmopolite, mais les acteurs principaux sont les hommes blancs. En 1902, Saïgon comptait trente mille indigènes (annamites, Chinois) contre trois mille européens. La ville est confrontée aux difficultés d’une ville coloniale marquée par la domination des colons et la ségrégation socio-spatiale. Le conseil municipal est élu par les seuls les habitants français et un maire élu par le conseil municipal. On note une mauvaise gestion qui se traduit par un nombreux élevé des fonctionnaires municipaux qui occasionnent des dépenses  de luxe au détriment de certains travaux utiles comme l’assainissement de la ville par exemple.

*          *          *

Conquise en 1859, Saïgon  incarne la ville coloniale sur plusieurs aspects. Sur le plan politique économique et social. Les différentes infrastructures réalisées dans la ville répondent à un souci de modernisation de la ville pour qu’elle soit le miroir de la société coloniale française dans l’empire colonial d’Orient. Elle a contribué à façonner les sociétés coloniales françaises dans le reste du monde.

© Souleymane ALI YÉRO, Erwan BERTHO & Ronan KOSSOU (2020)

→ Cliquez ci-dessous pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word :

Premiere_Histoire_1ere_15_Saigon_villes et sociétés coloniales

Articles complémentaires :

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Nouveaux programmes du lycée 2019-2021”

Cliquez ICI pour accéder à au programme d’Histoire de la classe de Première générale

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Colonisation, système colonial & indépendances.”

→ Cliquez ICI pour accéder au cours précédent intitulé “La « Belle époque » (1896-1914) : qu’est-ce que c’était ?”

→ Cliquez ICI pour accéder au cours suivant intitulé ” Le système colonial face à ses résistances”

Print Friendly, PDF & Email