Archives par mot-clé : noirs

HDA 2014-2015 – Francesco GATTONI, “portrait officiel de Leonora MIANO sur son site.”, 2014, Paris, France

leonora-miano

Francesco GATTONI, « Portrait de Leonora MIANO. », 2014, France

FICHE TECHNIQUE

GATTONI (Francesco), “Portrait de Leonora MIANO sur son site officiel”, 2014, Paris, France, sur Leonoramiano.com, réalisé par Francesco GATTONI / © Francesco GATTONI & © Leonora MIANO. Tous droits réservés. Utilisation non commerciale tolérée pour les établissements publics d’enseignement en France et dans les États de l’Union Européenne (UE).

ANTHOLOGIE – 1748, Charles de MONTESQIUEU, De l’Esprit des lois. “Un corps tout noir.”

« Un corps tout noir. »

 « […] Chapitre V. De l’esclavage des Nègres

SI j’avais à soutenir le droit que nous avons eu de rendre les nègres esclaves, voici ce que je dirais. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1748, Charles de MONTESQIUEU, De l’Esprit des lois. “Un corps tout noir.”

ANTHOLOGIE – 1759, VOLTAIRE, Candide ou l’optimisme. “Le nègre de Surinam.”

« C’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe. »

 « […] En approchant de la ville, ils rencontrèrent un nègre étendu par terre, n’ayant plus que la moitié de son habit, c’est-à-dire d’un caleçon de toile bleue ; il manquait à ce pauvre homme la jambe gauche et la main droite. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1759, VOLTAIRE, Candide ou l’optimisme. “Le nègre de Surinam.”

ANTHOLOGIE – 1781, Jean de CONDORCET, Réflexions sur l’esclavage des nègres. “Epître dédicatoire aux nègres esclaves” – “Je vous ai toujours regardé comme mes frères.”

« Je vous ai toujours regardé comme mes frères. »

             « Mes amis,

             Quoique que je ne sois de la même couleur que vous, je vous ai toujours regardés comme mes frères. La nature vous a formés pour avoir le même esprit, la même raison, les mêmes vertus que les Blancs. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1781, Jean de CONDORCET, Réflexions sur l’esclavage des nègres. “Epître dédicatoire aux nègres esclaves” – “Je vous ai toujours regardé comme mes frères.”

ANTHOLOGIE – 1678, Jean de LA FONTAINE, Fables, “Les vrais amis”

« Deux vrais amis qui vivaient au Monomotapa[1]. »

 « […]

Deux vrais amis vivaient au Monomotapa :

L’un ne possédait rien qui n’appartînt à l’autre :

   Les amis de ce pays-là

   Valent bien dit-on ceux du nôtre. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1678, Jean de LA FONTAINE, Fables, “Les vrais amis”