Archives par mot-clé : mers

COMPOSITION – Géographie – Terminales générales séries ES, L & S, “Les espaces maritimes: approche géostratégique.”

COMPOSITION

Les territoires dans la mondialisation

Mondialisation, fonctionnement et territoires. Les espaces maritimes : approche géostratégique. 

Vous montrerez dans quelles mesures on peut affirmer que les espaces maritimes sont devenus des enjeux géostratégiques majeurs dans un contexte de mondialisation des économies et des cultures des sociétés ? 

                Les stocks mondiaux de vêtements, de voitures, de nourritures ou d’énergie sont aujourd’hui flottants, portés par des centaines de milliers de porte-conteneurs, de cargos et de tankers. Les espaces maritimes sont redevenus des espaces géostratégiques majeurs sur lesquels se projettent les ambitions économiques et impériales des géants de la planète Continuer la lecture de COMPOSITION – Géographie – Terminales générales séries ES, L & S, “Les espaces maritimes: approche géostratégique.”

Tale – GÉOGRAPHIE (1), Mers et océans, des vecteurs essentiels de la mondialisation.

Tale – GÉOGRAPHIE (1), Mers et océans, des vecteurs essentiels de la mondialisation.  

La mondialisation, l’émergence du Monde comme espace cohérent, est un processus géo-historique millénaire qui s’accélère depuis le second XXe siècle. Rendue possible par l’intégration croissante des économies, elle s’explique par l’extension planétaire du capitalisme libéral, extension qui s’est accélérée depuis la fin des empires coloniaux (1950-1970) et la fin de la « Guerre froide » (1947-1991). Pourquoi peut-on dire que les mers et les océans sont des vecteurs essentiels de la mondialisation ? Continuer la lecture de Tale – GÉOGRAPHIE (1), Mers et océans, des vecteurs essentiels de la mondialisation.

Tale- GÉOGRAPHIE (2), Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation

Tale– GÉOGRAPHIE (2), Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation

Les espaces maritimes sont des vecteurs essentiels de la mondialisation (cours 1). Les États et les FTN cherchent à contrôler les points de passage stratégiques qui structurent les mers et les océans et à exploiter les ressources qui vivent ou gisent dans ces espaces afin de développer leurs activités et d’affirmer leur puissance. Les communautés installées sur les littoraux, les touristes et les militants écologistesont des représentations et des pratiques spatiales différentes et parfois contradictoires. Tous ces acteurs cherchent à s’approprier, symboliquement et concrètement, les espaces maritimes. Mers et océans ne sont donc pas uniquement des supports de la mondialisation. Ce sont des milieux fragiles et des territoires aux forts enjeux géopolitiques. Comment protéger et réguler les usages des mers et des océans ? Continuer la lecture de Tale- GÉOGRAPHIE (2), Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation