Archives par mot-clé : littérature

ANTHOLOGIE – 2010, Wilfried N’SONDE, Le silence des esprits, “Les tortures de l’absence.”

« Les tortures de l’absence. »

« […] Mes genoux blessés sur le béton après les violents coups de matraque dans le dos et sur la tête me rappelèrent à la réalité, un mal insoutenable. Quelques secondes plus tard, je mordais encore une fois la poussière, la lèvre fendue et le nez cassé. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2010, Wilfried N’SONDE, Le silence des esprits, “Les tortures de l’absence.”

ANTHOLOGIE – 1975, Édouard GLISSANT, Malemort, “Ce large frappé sans bavures qui plaquait le domino.”

« Ce large frappé sans bavures qui plaquait le domino. »

 « […] (1945) (1946)

 (Double-six ! A l’éclat du coup on reconnaissait la frappe de monsieur Lesprit. Il ne posait pas le domino, il le fracassait. Silacier s’accroupissait – monsieur Lesprit qui ne sait pas que je pousse la pièce mieux que lui – au bas de l’escalier intérieur du Cercle. Une rougeur planait sur le cimetière, derrière, et nimbait l’entour. Seul monsieur Lesprit avait ce large frappé sans bavures qui plaquait le domino sur le centre géométrique de la table Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1975, Édouard GLISSANT, Malemort, “Ce large frappé sans bavures qui plaquait le domino.”

ANTHOLOGIE – 2012 – Alain MABANCKOU, “Le sanglot de l’homme noir”, “D’autres Africains réclameront plus d’Afrique.”

« D’autres Africains réclameront plus d’Afrique. »

 « […] Le sanglot de l’homme noir

Cher Boris (I),

La France et l’Afrique ont des relations pour le moins complexe. Les livres d’histoire t’ont sans doute appris plus que je ne pourrais te dire à ce sujet. Dans ces relations, il y a u des hauts et des bas. Certains te diront qu’il faut en vouloir à la France, la charger de tous les pêchés du monde. Pour ma part, je suis de ceux qui soutiennent que l’histoire africaine reste à écrire avec patience, avec sérénité. Ne faire pencher la balance ni d’un côté, ni de l’autre. D’autres Africains réclameront plus d’Afrique, Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2012 – Alain MABANCKOU, “Le sanglot de l’homme noir”, “D’autres Africains réclameront plus d’Afrique.”

ANTHOLOGIE – 2010, Wilfried N’SONDE, Le coeur des enfants léopards, “Laisse toi de temps en temps chavirer.”

« Laisse-toi de temps en temps chavirer. »

 « […] Égaré dans un tourbillon d’images désordonnées, des pensées floues me reviennent, elles défilent au galop. Ce sont, je suppose, des éclats de ma vie. J’y aperçois l’ancêtre se lever, il se tient maladroit. Autour de lui, une nuée d’esprits de bonté. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2010, Wilfried N’SONDE, Le coeur des enfants léopards, “Laisse toi de temps en temps chavirer.”

ANTHOLOGIE – 1979 – Sony LABOU TANSI, La vie et demie, “VVVF, Villas, Voitures, Vins, Femmes.”

« VVVF, Villas, voitures, vins, femmes. »

 « […] L’homme pensait à ce bon vieux temps où le prédécesseur du Guide Providentiel, le président Oscario de Chiaboulata l’avait fait ministre de la Santé publique. C’était cette époque amusante où lui ne savait pas comment ça se passe. Il avait été servi par la belle curiosité tribale. Rapidement, son ami Chavouala de l’Éducation nationale, lui apprit à tirer les trente-huit ficelles d’un ministère.  Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1979 – Sony LABOU TANSI, La vie et demie, “VVVF, Villas, Voitures, Vins, Femmes.”