Archives par mot-clé : poème

MANUEL DE LITTÉRATURE – La femme dans la littérature africaine et ses diasporas, “Femme noire” de Léopold Sédar SENGHOR

MANUEL DE LITTÉRATURE

La femme dans la littérature africaine et ses diasporas

“Femme noire” de Léopold Sédar SENGHOR

Biographie

Né à Joal, au Sénégal, le 9 octobre 1906, Léopold Sédar Senghor fait ses études à la mission catholique de Ngasobil, au collège Libermann et au cours d’enseignement secondaire de Dakar, puis, à Paris, au lycée Louis-le-Grand et à la Sorbonne. Il est reçu à l’agrégation de grammaire en 1935. Continuer la lecture de MANUEL DE LITTÉRATURE – La femme dans la littérature africaine et ses diasporas, “Femme noire” de Léopold Sédar SENGHOR

MANUEL DE LITTÉRATURE – Négritude

MANUEL DE LITTÉRATURE

Biographie de René Philombe

    Écrivain camerounais (N’Gaoundéré 1930 – Cameroun 2001). C’est un  créateur, dès 1957, de journaux, et est fondateur de l’Association des poètes et écrivains camerounais et de la revue le Cameroun littéraire, il a vécu au Cameroun et a consacré ses romans (Sola, ma chérie, 1966 ; Un sorcier blanc à Zangali, 1969), ses nouvelles (Lettres de ma cambuse, 1964 ; Histoires queue-de-chat, 1971), son théâtre (Africapolis, 1974) et ses poèmes (Choc, antichoc, 1978) aux problèmes de l’Afrique contemporaine.

TEXTE : « NEGRITUDE »

Longtemps béat sous le vieux bât
qui me limait les pigments
je me suis enfin réveillé
l’œil rouge
au rouge
grondement
des gongs
intérieurs.

Je me tâte le pouls et j’entends
tous les bras repentants
de mon sang
qui battent dru
le vaste tam-tam des sources inviolées.

Ils m’invitent au minaret tabou
de la régénérescence
ils m’invitent
là-haut
moi et mes totems
sous l’œil vierge de l’Aurore
pour l’incinération totale des échardes.

Ma calebasse pétillera
des sèves pures
de l’ébène
ma calebasse à moi

Et je n’aurai plus soif
de moi-même.

 Neuf Poètes camerounais, 1979

QUESTIONS

De quelle façon le poème reflète-t-il l’Afrique ? donnez le champ lexical qui se rapporte à l’Afrique.

À quel bâtiment l’auteur fait-il référence dans la troisième strophe ?

Donnezla signification du mot «  négritude ». Qui est à l’origine de ce courant ?

Ce poème illustre- t-il la négritude, si oui pourquoi ?