1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (1), Approches épistémologiques. 

1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (1), Approches épistémologiques. 

Histoire. 

L’histoire est l’étude du passé des sociétés humaines depuis l’invention de l’écriture jusqu’à aujourd’hui. C’est une science de l’homme qui permet d’éclairer les sociétés contemporaines. Pour comprendre le passé des sociétés l’histoire fait recours à certaines sciences comme l’archéologie, l’anthropologie et la paléontologie, la géographie etc. L’histoire commence par la découverte de l’écriture au IIIe millénaire avant l’ère commune. Avec l’écrit les hommes laissent des traces de leur passé à travers des archives.

De toutes les disciplines qui étudient l’évolution humaine, l’histoire figure parmi les plus anciennes. Elle occupe une place de choix dans la vie des sociétés. L’histoire c’est la connaissance la plus complète possible des itinéraires suivis par les générations précédentes. C’est la mémoire de l’humanité. A ce titre, elle constitue un immense réservoir d’expériences. Tous les problèmes qu’analysent les spécialistes en sciences humaines ont une dimension historique puisqu’ils s’inscrivent dans le temps. Elle est essentielle à la compréhension des phénomènes actuels qui interpellent les sociétés. Etudier l’histoire c’est scruter le passé pour évaluer les enjeux importants de notre temps et contribuer à dessiner les voies de l’avenir.[1]

 Dans sa pratique l’historien doit interroger une documentation souvent très abondante sous plusieurs angles. Il doit interpréter de façon rigoureuse les lambeaux de preuves qui subsistent du passé. Finalement, il tire une synthèse des informations recueillies en formulant ses observations dans une langue soignée et dynamique. L’histoire formule des problèmes et propose des explications. Elle est essentielle à la prise des décisions éclairée. Quelles sont les sources essentielles de l’histoire ?

Une archive est un document source c’est-à-dire directement liée à période concernée sans relecture ou nuance. La démarche de l’historien consiste à prendre soin de vérifier la fiabilité, et de la confronter à d’autres documents. L’historien se doit de prendre en compte les témoignages laissés par les acteurs et les étudier. C’est juste titre que le célèbre historien Jacques le Goff disait : « Il faut donner de la chair à l’histoire ». Les témoignages c’est ce qui fait vivre l’histoire. Ils peuvent être consignés à l’écrit, dans des mémoires, dans des carnets, peuvent être audio-visuels, des supports numériques. Le récit historique, en Histoire le récit est au cœur des pratiques. Il existe plusieurs sortes : récit sur TV, récit de voyageurs (Christophe Colomb, voyageurs arabes, In Batuta…).L’historien se doit de vérifier que le récit est conforme aux informations historiques qu’il peut trouver ailleurs. Il doit confronter les sources. Tout récit reste une interprétation de la réalité par son auteur, le plus souvent à des fins personnelles. Quels sont les auteurs qui ont marqué la discipline ?

De l’antiquité à nos  jours plusieurs auteurs ont écrit en histoire, parmi lesquels on peut retenir Hérodote (484-420), en passant par :

  • Fernand Braudel (la Méditerranée au temps de Philippe II, écrit en (1924). Lucien Febvre (1878 -1956), historien français fondateur de l’Ecole des annales.
  • Marc Bloch (1886-1944), cofondateur avec Lucien Febvre des annales d’histoire économique et sociale en 1929. Marc Bloch a donné à l’école historique française, une renommée qui s’étend au monde entier.
  • Fernand Braudel (1902- 1985) quant à lui, a écrit plusieurs ouvrages dont la civilisation matérielle, économie et capitalisme (1967).

[1] Htps/histoire umonreal.ca département, consulté le 14 août 2019.

→ Cliquez ci-dessous pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word :

Premiere_HGGSP_1_Epistemologie_Histoire

Articles complémentaires :

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Nouveaux programmes 2019”.

Cliquez ICI pour accéder au programme de la spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique & Sciences Politiques (HGGSP) de Première.

Print Friendly, PDF & Email