Archives par mot-clé : village

ANTHOLOGIE – 1961, Cheikh Hamidou KANE, L’aventure ambigüe. “Ce que je propose, c’est que nous acceptions de mourir en nos enfants.”

« Ce que je propose, c’est que nous acceptions de mourir en nos enfants. »

 « […] La place était déjà pleine de monde. Samba Diallo, en y arrivant, eut la surprise de voir que les femmes étaient en aussi grand nombre que les hommes. C’était bien la première fois qu’il voyait pareille chose.  Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1961, Cheikh Hamidou KANE, L’aventure ambigüe. “Ce que je propose, c’est que nous acceptions de mourir en nos enfants.”

ANTHOLOGIE – 2010, Véronique TADJO, Loin de mon père. , “Être métisse, est-ce avoir la mauvaise ou la bonne couleur de peau?”

« Être métisse, est-ce avoir la mauvaise ou la bonne couleur de peau ? »

« […] Un week-end sur deux, Dr Kouadio amenait sa famille au village.
Dès que Nina et sa sœur sortaient se promener, une horde d’enfants courait derrière elles en chantant : “Bôfouè, bôfouè ! “, Même sans parler la langue de la région, elles savaient que les gamins les traitaient de “Blanches”. Du coup, elles évitaient de s’aventurer seules. Par la suite, elles apprirent que ce terme s’adressait également à tous ceux qui s’habillaient à l’européenne Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2010, Véronique TADJO, Loin de mon père. , “Être métisse, est-ce avoir la mauvaise ou la bonne couleur de peau?”

ANTHOLOGIE – 2008 – Scholastique MUKASONGA, “La femme aux pieds nus”, “La Presquemadame.”

« La Presquemadame. »

 « […] Mais un beau jour le pain arriva à Nyamata. C’est Nyirabazungu, Celle-des-Blancs, autrement dit Kilimadame, la Presquemadame, qui introduisit le pain à Nyamata.  Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2008 – Scholastique MUKASONGA, “La femme aux pieds nus”, “La Presquemadame.”

ANTHOLOGIE – 1993 – Amadou Hampâté BA, “Petit Bodiel et autres contes de la savane”, “Le mensonge devenu vérité”

« La force du mensonge. »

 « […] Le mensonge devenu vérité

 Conte peul

Un jour, une hyène, furetant aux abords d’un village, trouva un chevreau mort. Tout heureuse, elle le ramassa, s’éloigna du village et le traîna dans un bosquet pour y faire tranquillement ripaille. Mais au moment où elle s’apprêtait à manger, Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1993 – Amadou Hampâté BA, “Petit Bodiel et autres contes de la savane”, “Le mensonge devenu vérité”

ANTHOLOGIE – 2008 – Angélique UMUGWANEZA, “Les enfants du Rwanda”, “C’était la première fois que je voyais tuer un homme.”

« C’était la première fois que je voyais tuer un homme. »

 « […] Le Rwanda est avant tout un pays d’agriculteurs, où les pioches, les haches et les machettes sont nécessaires, c’est pourquoi on en trouve dans toutes les maisons. La machette est un outil de moissonneur – quelque chose entre un couteau, une épée et une hache. Un outil qui, lors des massacres, devint une arme.  Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2008 – Angélique UMUGWANEZA, “Les enfants du Rwanda”, “C’était la première fois que je voyais tuer un homme.”