Archives par mot-clé : témoignage

FICHES DE LECTURE – FAUVELLE-AYMAR, “Le Rhinocéros d’or” (2013)

BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE – FICHES DE LECTURE

François-Xavier FAUVELLE-AYMAR, Le rhinocéros d’or. Histoires du Moyen Âge africain. , Paris, 2013

« L’Afrique au Moyen Âge : le temps retrouvé. »

FICHE TECHNIQUE

FAUVELLE-AYMAR (François-Xavier), Le rhinocéros d’or. Histoires du Moyen Âge africain. , 2013, Paris (France), aux éditions Alma-Éditeur (2013), ouvrage publié sous la direction de Patrick BOUCHERON, en partenariat avec le Centre National du Livre (CNL), 317 pages, ISBN 978-2-36-279045-4. Continuer la lecture de FICHES DE LECTURE – FAUVELLE-AYMAR, “Le Rhinocéros d’or” (2013)

2002 – Assia DJEBAR, La femme sans sépulture.

« Une joie dure. »

« […] 10 Troisième monologue de Zoulikha

A la ferme, chez mon père, le jour où je quittai l’école (l’école française, bien sûr !), mon père donc était si fier de répéter partout : « La première Araba, ma fille, à avoir eu son certificat d’études dans la région, peut-être même dans tout le département ! » Ce jour-là, je me souviens, je sautillais sur le sentier Continuer la lecture de 2002 – Assia DJEBAR, La femme sans sépulture.

ANTHOLOGIE – 2006 – Abdourahman WABERI, Aux Etats-Unis d’Afrique. “Enchanter nos âmes lasses.”

« Enchanter nos âmes lasses. »

 « […] Les enfants, d’où qu’ils viennent, n’appartiennent pas à leurs géniteurs, à leurs parents. Ils s’appartiennent, c’est tout. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2006 – Abdourahman WABERI, Aux Etats-Unis d’Afrique. “Enchanter nos âmes lasses.”

ANTHOLOGIE – 2002, Yasmina KHADRA, L’imposture des mots. “Maintenant que je ne suis plus un soldat, qui suis-je ?”

« Maintenant que je ne suis plus un soldat, qui suis-je ? »

 « […] Le mal qui a trop duré, laisse un grand vide en disparaissant. Maintenant que je ne suis plus soldat, qui suis-je ? Maintenant que je n’obéis plus aux ordres, que je ne marche plus au pas, que je ne suis plus obligé de claquer les talons dès qu’on me toise d’en haut, que vais-je faire de mes années de plomb Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2002, Yasmina KHADRA, L’imposture des mots. “Maintenant que je ne suis plus un soldat, qui suis-je ?”