Archives par mot-clé : roman

ANTHOLOGIE – 2009 – Tahar BEN JELLOUN “Au pays.”

« Un ouvrier modèle. »

« […] A l’usine, il avait ses habitudes. Il arrivait tous les jours à l’heure. Jamais de retard ni d’absence. Même malade, sauf vaincu par la grippe, il tenait à être là, à travailler. Il apportait son repas, mangeait vite, s’asseyait sur un banc et fermait les yeux. Ses camarades se moquaient de lui. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2009 – Tahar BEN JELLOUN “Au pays.”

MANUEL DE LITTÉRATURE – Florent COUAO-ZOTTI, “Si la cour du mouton est sale ce n’est pas au cochon de le dire.”

ANTHOLOGIE

MANUEL DE LITTÉRATURE

Florent COUAO-ZOTTI,

Florent COUAO-ZOTTI, crédit Maison d édition

L’AUTEUR

Florent Couao-Zotti est né en 1964 à Pobé au Bénin. A sa naissance en 1964, sa mère est sage-femme à l’hôpital de Pobé et son père, fonctionnaire à l’organisation commune Bénin-Niger Continuer la lecture de MANUEL DE LITTÉRATURE – Florent COUAO-ZOTTI, “Si la cour du mouton est sale ce n’est pas au cochon de le dire.”

MANUEL DE LITTÉRATURE – Thème de travail “L’Enfance” – Ferdinand OYONO, “Une vie de boy.” (1956)

ANTHOLOGIE

MANUEL DE LITTÉRATURE

L’ENFANCE

Ferdinand OYONO, Une vie de boy, 1956, Paris, France

« Je vais courir ma chance, bien qu’elle soit très mince. »

 FICHE TECHNIQUE

OYONO (Ferdinand), Une vie de boy, 1956, René Julliard éditeur, 1970 ré édition, presse Pocket n° 791, 185 pages, ISBN 2-266-00469-7.

 L’AUTEUR

Ferdinand Léopold Oyono, né le 14 septembre 1929à Ngoulemakong, près de Ebowola  (Cameroun), mort le10 juin 2010 à Yaoundé, est un diplomate et homme politique camerounais ainsi que l’auteur de trois romans publiés à la fin des années cinquante.

Né en 1929 à Ngoulemakong, dans l’actuel département de la Mvila (Région du Sud), Ferdinand Léopold Oyono poursuit au lycée de Provins, en France, des études commencées au lycée de Yaoundé. Il réussit ensuite des études supérieures de droit à la Sorbonne avant d’entrer à l’École nationale d’administration  (ENA) de Paris en section diplomatique. Il décède le 10 juin 2010 à Yaoundé au Cameroun.

Il débuta en 1959 une carrière de haut fonctionnaire avant de devenir ambassadeur du Cameroun dans divers postes (auprès des Nations unies à New York, en Algérie, en Libye, en Grande-Bretagne et en Scandinavie). À partir de 1987 il participe à de nombreux gouvernements de son pays et assure la charge de différents ministères comme les Affaires étrangères ou la Culture.

LE LIVRE

Une vie de boy est centré sur l’histoire de Toundi, un jeune Africain élevé par un Père blanc. Comme son maître, il prend l’hab itude de tenir un journal dans lequel il note tout ce qui se passe dans le milieu des colons dans lequel il devient « boy » après la mort du Père Blanc. Toundi est confié au père Vandermeyer un homme colérique et violent, chez lui il est victime de brimades. Vandermeyer se débarrasse de Toundi en le confie au commandant de la colonie. Il découvre le monde des Européens, qui trompent comme ils peuvent leurs ennuis et il rapporte les jugements, conversations et actes des uns et des autres.

Une vie de boy raconte avant tout les souvenirs d’un jeune garçon qui voit s’envoler ses illusions sur les Blancs.

OYONO (Ferdinand), Une vie de boy, 1956, René Julliard éditeur, 1970 ré édition, presse pocket n° 791, 185 pages, ISBN 2-266-00469-7.

 « […] Je m’appelle Toundi Ondoua . Je suis le fils De Toundi et de Zama. Depuis que le Père m’a baptisé il m a donné le nom de Joseph. Je suis Maka par ma mère et Ndjem par mon père. Ma race fut celle des mangeurs d’hommes. Continuer la lecture de MANUEL DE LITTÉRATURE – Thème de travail “L’Enfance” – Ferdinand OYONO, “Une vie de boy.” (1956)

ANTHOLOGIE – 1981, Boris Boubacar DIOP, Le temps de Tamango., “Préface” de Mongo BETI.

« L’objet obligé de notre contemplation. »

« […] Voici un roman dont la lecture ne laissera personne indifférent. On imagine déjà l’agacement de tous ceux qui refusent au créateur africain le droit à l’expérimentation esthétique, à la recherche audacieuse et surtout à la profondeur. Ceux-là crieront au pédantisme, à l’artifice et même à l’extravagance.

Le lecteur africain sera sans doute d’un avis très différent. Ayant refermé le livre, il cèdera aussitôt, quasi certainement, à la tentation de le rouvrir, première victoire de l’auteur.  Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1981, Boris Boubacar DIOP, Le temps de Tamango., “Préface” de Mongo BETI.

FICHES DE LECTURE – Scholastique MUKASONGA, “Notre-Dame du Nil.”, (2012)

BIBLIOTHÈQUE – FICHES DE LECTURE

Scholastique MUKASONGA, Notre-Dame du Nil, 2008, Paris, Prix Renaudot 2012

« Apaiser les vivants et sanctifier les morts. »

FICHE TECHNIQUE

MUKASONGA (Scholastique), Notre-Dame du Nil, 2012, Paris, aux éditions Gallimard, collection « Continent Noir », collection dirigée par Jean-Noël SCHIFANO, 176 pages, ISBN 978-2-0707-7725-9, Prix Renaudot 2012, Prix Ahmadou Kourouma 2012, Prix Océan France Ô.  Continuer la lecture de FICHES DE LECTURE – Scholastique MUKASONGA, “Notre-Dame du Nil.”, (2012)