Archives par mot-clé : Mère

ANTHOLOGIE – 1997-1999, Alain VIRCONDELET, “le retour des sources.”, in Une enfance algérienne. “Les eaux amères deviennent douces.”

« Les eaux amères deviennent douces. »

 « […] Certaines nuits, en France, lorsque l’Algérie l’appelait trop, il ouvrait la fenêtre de sa chambre et regardait le ciel. C’était à son immensité illimitée qu’il tentait de la rejoindre. Mais les nuits de France n’avaient pas cette clarté profonde que les étoiles aiguisent, et dont il avait eu la chance quelquefois d’entrevoir la splendeur. Ces fameuses nuits, comme le lui racontait sa mère, dans lesquelles le ciel s’entrouvre, où les « eaux amères deviennent douces, Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1997-1999, Alain VIRCONDELET, “le retour des sources.”, in Une enfance algérienne. “Les eaux amères deviennent douces.”

ANTHOLOGIE – 1998, Emmanuel DONGALA, Les petits garçons naissent aussi des étoiles. “J’ai failli ne pas être né.”

« J’ai failli ne pas être né. »

I

 J’AI FAILLI ne pas être né. 

J’ai failli ne jamais galoper derrière un rayon de lumière pour essayer de le rattraper, j’ai failli ne pas découvrir les contrées où les rêves s’amusent à s’inventer avant de filer vers le sommeil de leurs destinataires, j’ai failli ne jamais connaître le bonheur de tâter les seins d’Alédia derrière les buissons de lantanas Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1998, Emmanuel DONGALA, Les petits garçons naissent aussi des étoiles. “J’ai failli ne pas être né.”

ANTHOLOGIE – 1998 – Emmanuel DONGALA, Les petits garçons naissent aussi des étoiles. “La démocratie a dégringolé sur nos têtes.”

« La démocratie a dégringolé sur nos têtes. »

 « […] XX

Après l’esclavage, le colonialisme, le néocolonialisme et le socialisme scientifique, la démocratie s’abattit sur nous un matin du mois d’août, en pleine saison sèche.

Je rigole quand j’entends aujourd’hui tous ces gens qui passent à la radio ou à la télé ou écrivent dans les journaux et qui donnent des explications fumeuses et contradictoires pour expliquer son arrivée.  Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1998 – Emmanuel DONGALA, Les petits garçons naissent aussi des étoiles. “La démocratie a dégringolé sur nos têtes.”

FICHES DE LECTURE – MABANCKOU, “Lumières de Pointe-Noire” (2013) par RAYMOND & KONTE

CRITIQUE LITTÉRAIRE

Alain Mabanckou, Lumières de Pointe-Noire, 2013, Paris, Prix littéraire 2013 de la fondation Prince Pierre de Monaco

« J’ai longtemps laissé croire que ma mère était encore en vie. »

FICHE TECHNIQUE

Mabanckou (Alain), Lumières de Pointe-Noire, 2013, Paris, aux éditions Seuil, 281 pages, collection « fiction & Cie », Prix de la Fondation Pierre de Monaco 2013. Continuer la lecture de FICHES DE LECTURE – MABANCKOU, “Lumières de Pointe-Noire” (2013) par RAYMOND & KONTE

ANTHOLOGIE – 2012, Maïssa BEY, Sous le Jasmin la nuit., “Voilà encore un mot intéressant … “Heureuse”…”

« Voilà encore un mot intéressant… « heureuse »…. »

 « […] – Choisir de venir au monde…ça, c’est l’extrémité du fil. On ne choisit pas de venir au monde un matin de soleil ou une nuit d’orage. De naître d’un côté ou de l’autre de la Méditerranée. Pas plus qu’on ne choisit la couleur de sa peau ou le sourire d’une mère.  Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2012, Maïssa BEY, Sous le Jasmin la nuit., “Voilà encore un mot intéressant … “Heureuse”…”