Archives par mot-clé : études

HISTORIOGRAPHIE – LANGLOIS & SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques. , 1898 (1/3)

ÉPISTÉMOLOGIE DE L’HISTOIRE

Charles-Victor LANGLOIS et Charles SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques. , 1898

« Construire l’œuvre historique. »

« […] Nous nous proposons ici d’examiner les conditions et les procédés, et d’indiquer le caractère et les limites de la connaissance en histoire. Comment arrive-t-on à savoir, du passé, ce qu’il est possible et ce qu’il importe d’en savoir ? Qu’est-ce qu’un document ? Continuer la lecture de HISTORIOGRAPHIE – LANGLOIS & SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques. , 1898 (1/3)

HISTORIOGRAPHIE – LANGLOIS & SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques. (2/3) 1898

HISTORIOGRAPHIE

ÉPISTÉMOLOGIE DE L’HISTOIRE

Charles-Victor LANGLOIS et Charles SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques. , 1898

« Un souvenir n’est qu’une image et n’est pourtant pas une chimère. »

« […] Faits matériels, actes humains individuels et collectifs, faits psychiques, voilà tous les objets de la connaissance historique ; ils ne sont pas observés directement, ils sont tous imaginés. Les historiens — presque tous sans en avoir conscience et en croyant observer des réalités — n’opèrent jamais que sur des images. […] Comment donc imaginer des faits qui ne soient pas entièrement imaginaires ? Continuer la lecture de HISTORIOGRAPHIE – LANGLOIS & SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques. (2/3) 1898

HISTORIOGRAPHIE – SEIGNOBOS & LANGLOIS, Introduction aux études historiques. (3/3), 1898

ÉPISTÉMOLOGIE DE L’HISTOIRE

Charles-Victor LANGLOIS et Charles SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques. , 1898

« On conserve docilement la couleur de la tradition. »

« […] on ne peut conserver tous les actes de tous les membres d’une assemblée ou de tous les fonctionnaires d’un État. Il faut sacrifier beaucoup d’individus et beaucoup de faits. Continuer la lecture de HISTORIOGRAPHIE – SEIGNOBOS & LANGLOIS, Introduction aux études historiques. (3/3), 1898

ANTHOLOGIE – 2008, Leonora MIANO Tels des astres éteints. “Le coeur en lambeaux.”

« Le cœur en lambeaux. »

« […] On avait fait jouer les relations pour lui obtenir une bourse du gouvernement. Finalement c’était une bonne idée de fréquenter les lycées publics. Le dossier de demande de bourse n’aurait pas été accessible autrement. Or, tous les passe-droits étaient bons à prendre. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2008, Leonora MIANO Tels des astres éteints. “Le coeur en lambeaux.”