Archives par mot-clé : enfance

MANUEL DE LITTÉRATURE – Thème de travail “L’Enfance” – Ferdinand OYONO, “Une vie de boy.” (1956)

ANTHOLOGIE

MANUEL DE LITTÉRATURE

L’ENFANCE

Ferdinand OYONO, Une vie de boy, 1956, Paris, France

« Je vais courir ma chance, bien qu’elle soit très mince. »

 FICHE TECHNIQUE

OYONO (Ferdinand), Une vie de boy, 1956, René Julliard éditeur, 1970 ré édition, presse Pocket n° 791, 185 pages, ISBN 2-266-00469-7.

 L’AUTEUR

Ferdinand Léopold Oyono, né le 14 septembre 1929à Ngoulemakong, près de Ebowola  (Cameroun), mort le10 juin 2010 à Yaoundé, est un diplomate et homme politique camerounais ainsi que l’auteur de trois romans publiés à la fin des années cinquante.

Né en 1929 à Ngoulemakong, dans l’actuel département de la Mvila (Région du Sud), Ferdinand Léopold Oyono poursuit au lycée de Provins, en France, des études commencées au lycée de Yaoundé. Il réussit ensuite des études supérieures de droit à la Sorbonne avant d’entrer à l’École nationale d’administration  (ENA) de Paris en section diplomatique. Il décède le 10 juin 2010 à Yaoundé au Cameroun.

Il débuta en 1959 une carrière de haut fonctionnaire avant de devenir ambassadeur du Cameroun dans divers postes (auprès des Nations unies à New York, en Algérie, en Libye, en Grande-Bretagne et en Scandinavie). À partir de 1987 il participe à de nombreux gouvernements de son pays et assure la charge de différents ministères comme les Affaires étrangères ou la Culture.

LE LIVRE

Une vie de boy est centré sur l’histoire de Toundi, un jeune Africain élevé par un Père blanc. Comme son maître, il prend l’hab itude de tenir un journal dans lequel il note tout ce qui se passe dans le milieu des colons dans lequel il devient « boy » après la mort du Père Blanc. Toundi est confié au père Vandermeyer un homme colérique et violent, chez lui il est victime de brimades. Vandermeyer se débarrasse de Toundi en le confie au commandant de la colonie. Il découvre le monde des Européens, qui trompent comme ils peuvent leurs ennuis et il rapporte les jugements, conversations et actes des uns et des autres.

Une vie de boy raconte avant tout les souvenirs d’un jeune garçon qui voit s’envoler ses illusions sur les Blancs.

OYONO (Ferdinand), Une vie de boy, 1956, René Julliard éditeur, 1970 ré édition, presse pocket n° 791, 185 pages, ISBN 2-266-00469-7.

 « […] Je m’appelle Toundi Ondoua . Je suis le fils De Toundi et de Zama. Depuis que le Père m’a baptisé il m a donné le nom de Joseph. Je suis Maka par ma mère et Ndjem par mon père. Ma race fut celle des mangeurs d’hommes. Continuer la lecture de MANUEL DE LITTÉRATURE – Thème de travail “L’Enfance” – Ferdinand OYONO, “Une vie de boy.” (1956)

ANTHOLOGIE – 1998 – Emmanuel DONGALA – Les petits garçons naissent aussi des étoiles, “Et j’ai cru revivre les derniers moments de la vie de Lumumba.”

« Et j’ai cru revivre les derniers moments de la vie de Lumumba. »

 « […] Quand j’eus totalement repris mes esprits, j’ai vu que je me trouvais sur une petite butte ; je dominais ainsi le champ de bataille comme un général en campagne. Ce que je voyais n’était pas beau : des coups de feu ; des coups de crosse qui s’abattaient sur les hommes, les femmes, les enfants ; les hommes, les femmes, les enfants qui essayaient de fuir. J’étais révolté.  Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1998 – Emmanuel DONGALA – Les petits garçons naissent aussi des étoiles, “Et j’ai cru revivre les derniers moments de la vie de Lumumba.”

DISCOTHÈQUE – 1979, “Another brick in the Wall.” de PINK FLOYD.

DISCOTHÈQUE L’Histoire racontée par la musique

Année

« Another Brick in the Wall. , de Pink Floyd”

 

Tous droits réservés / Le téléchargement illégal est un délit qui porte atteinte à la création artistique et aux artistes.

© Roger WATERS, 1979 et © Harvest & Columbia (USA).

Pour lire le fichier cliquez sur « lecture » ou sur l’icône.

FICHES DE LECTURE – Tristan EGOLF, “Le Seigneur des procheries. le temps est venu de tuer le veau gras et d’armer les justes.” (1988)

BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE – FICHES DE LECTURE

Tristan EGOLF, Le Seigneur des Porcheries. Le temps est venu de tuer le veau gras et d’armer les justes. , États-Unis, 1988

« Le village des nains. »

FICHE TECHNIQUE

EGOLF (Tristan),Le Seigneur des Porcheries. Le temps est venu de tuer le veau gras et d’armer les justes., 1988, Gallimard, collection Folio, traduit de l’Anglais (États-Unis) par Rémy LAMBRECHTS, ISBN 2-07-074996-7, en poche (2000), 608 pages, ISBN 978-2070414734. Continuer la lecture de FICHES DE LECTURE – Tristan EGOLF, “Le Seigneur des procheries. le temps est venu de tuer le veau gras et d’armer les justes.” (1988)

ANTHOLOGIE – 2008 – Angélique UMUGWANEZA – Les Enfants du Rwanda, “Les Hutus comme les Tutsis.”

« Les Hutus comme les Tutsis. »

 « […] Les rumeurs selon lesquelles l’armée tutsie, le FPR, était responsable de l’attentat contre l’avion étaient partout au centre des conversations. Simultanément, d’autres rumeurs circulaient selon lesquelles les Tutsis auraient planifié le meurtre systématique de tous les Hutus, une fois qu’ils auraient pris le pouvoir. Dans cette atmosphère, la minorité tutsie de chez nous s’est sentie menacée et a commencé à fuir.  Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2008 – Angélique UMUGWANEZA – Les Enfants du Rwanda, “Les Hutus comme les Tutsis.”