Archives par mot-clé : colonisation

ANTHOLOGIE – 1956 (?)-1970, Abdoulaye MAMANI, “Poémérides-Eboniques”, “Non merci, à la manière de Cyrano.”

« Non merci, à la manière de Cyrano. »

« […] Et que faudrait-il faire

 

Pour plaire aux colonialistes exploiteurs

N’épargner aucune bassesse, comme un menteur Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1956 (?)-1970, Abdoulaye MAMANI, “Poémérides-Eboniques”, “Non merci, à la manière de Cyrano.”

ANTHOLOGIE – 1952, Franz FANON, Peau noire, masques blancs. “Le Nègre n’est pas. Pas plus que le blanc.”

« Le Nègre n’est pas. Pas plus que le Blanc. »

 « […] Ma vie ne doit pas être consacrée à faire le bilan des valeurs nègres.

            Il n’y a pas de monde blanc, il n’y a pas d’éthique blanche, pas d’avantage d’intelligence blanche.  Il y a de part et d’autre du monde des hommes qui cherchent. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1952, Franz FANON, Peau noire, masques blancs. “Le Nègre n’est pas. Pas plus que le blanc.”

PRÉPA BAC – SUJETS CORRIGÉS – Session 2010, Étude d’un ensemble documentaire, “Le Tiers-Monde, des principes fondateurs aux désillusions.”

 PRÉPA BAC – SUJETS CORRIGÉS

Session 2010

Attention! Cet exercice “Étude d’un ensemble documentaire” ne fait plus partie des exercices des épreuves d’Histoire-Géographie du Baccalauréat. Cependant le corrigé fournit nombre d’indications sur l’argumentation et ses méthodes et sur les questions débattues en classe en Première et en Terminale générales.

ÉTUDE D’UN ENSEMBLE DOCUMENTAIRE

Le Tiers Monde, des principes fondateurs aux désillusions politiques Continuer la lecture de PRÉPA BAC – SUJETS CORRIGÉS – Session 2010, Étude d’un ensemble documentaire, “Le Tiers-Monde, des principes fondateurs aux désillusions.”

ANTHOLOGIE – 1956, Ferdinand OYONO, Le vieux nègre et la médaille. “Sa tête montait comme la tour de Babel à l’assaut du ciel.”

« Sa tête montait comme la tour de Babel à l’assaut du ciel. »

 « […] Ce fut le tour de Meka. Le grand Chef des Blancs se mit à vociférer devant lui. Selon qu’il ouvrait ou fermait les lèvres, sa mâchoire inférieure s’abaissait et se relevait, gonflant et dégonflant le dessous de son menton. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1956, Ferdinand OYONO, Le vieux nègre et la médaille. “Sa tête montait comme la tour de Babel à l’assaut du ciel.”