Archives par mot-clé : Africains

ANTHOLOGIE – 1759, VOLTAIRE, Candide ou l’optimisme. “Le nègre de Surinam.”

« C’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe. »

 « […] En approchant de la ville, ils rencontrèrent un nègre étendu par terre, n’ayant plus que la moitié de son habit, c’est-à-dire d’un caleçon de toile bleue ; il manquait à ce pauvre homme la jambe gauche et la main droite. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1759, VOLTAIRE, Candide ou l’optimisme. “Le nègre de Surinam.”

ANTHOLOGIE – 1781, Jean de CONDORCET, Réflexions sur l’esclavage des nègres. “Epître dédicatoire aux nègres esclaves” – “Je vous ai toujours regardé comme mes frères.”

« Je vous ai toujours regardé comme mes frères. »

             « Mes amis,

             Quoique que je ne sois de la même couleur que vous, je vous ai toujours regardés comme mes frères. La nature vous a formés pour avoir le même esprit, la même raison, les mêmes vertus que les Blancs. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1781, Jean de CONDORCET, Réflexions sur l’esclavage des nègres. “Epître dédicatoire aux nègres esclaves” – “Je vous ai toujours regardé comme mes frères.”

ANTHOLOGIE – 1781, Jean de CONDORCET, Réflexions sur l’esclavage des nègres. “Excuser l’esclavage des Nègres.”

« Excuser l’esclavage des Nègres. »

 « […] II. Raisons dont on se sert pour excuser l’esclavage des Nègres.

 On dit, pour excuser l’esclavage des Nègres achetés en Afrique, que ces malheureux sont, ou des criminels condamnés au dernier supplice, ou des prisonniers de guerre qui seraient mis à mort, s’ils n’étaient pas achetés par les Européens.

D’après ce raisonnement, quelques écrivains nous présentent la traite des Nègres comme étant presque un acte d’humanité. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1781, Jean de CONDORCET, Réflexions sur l’esclavage des nègres. “Excuser l’esclavage des Nègres.”

ANTHOLOGIE – 2008, Leonora MIANO Tels des astres éteints. “Les Kémites et Babylone.”

« Les Kémites et Babylone. »

« […] Ainsi, dès son plus jeune âge, Amandla avait appris qu’être kémite n’était comparable à rien d’autre, qu’il fallait dire kémite, pas noir, parce que d’autres peuples avaient la peau noire, sans être des Kémites, qui étaient un peuple unique, Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 2008, Leonora MIANO Tels des astres éteints. “Les Kémites et Babylone.”

ANTHOLOGIE – 1678, Jean de LA FONTAINE, Fables, “Les vrais amis”

« Deux vrais amis qui vivaient au Monomotapa[1]. »

 « […]

Deux vrais amis vivaient au Monomotapa :

L’un ne possédait rien qui n’appartînt à l’autre :

   Les amis de ce pays-là

   Valent bien dit-on ceux du nôtre. Continuer la lecture de ANTHOLOGIE – 1678, Jean de LA FONTAINE, Fables, “Les vrais amis”