Archives par mot-clé : 1799

1ère – HISTOIRE (1), La Révolution française (1789-1799), principes et acquis d’une expérience politique. 

1ère – HISTOIRE (1), La Révolution française (1789-1799), principes et acquis d’une expérience politique. 

                                Commencée avec le serment de la salle du Jeu de Paume en juin 1789 et achevée avec le coup d’État du 18 Brumaire An VIII (1799), la Révolution française (1789-1799) transforme l’horizon politique des Français : le concept de Nation, corps civique dépassant tous les particularismes, s’impose. Comment le processus révolutionnaire impose-t-il la Nation comme cadre de référence politique en France ? Continuer la lecture de 1ère – HISTOIRE (1), La Révolution française (1789-1799), principes et acquis d’une expérience politique. 

1ère – HISTOIRE (2), La Révolution française (1789-1799), débats et conflits 

1ère – HISTOIRE (2), La Révolution française (1789-1799), débats et conflits 

Les monarchies européennes (Autriche, Prusse), inquiètes du sort de la famille royale arrêtée à Varennes et ramenée à Paris, craignent la contagion de la Révolution. Elles sont perçues comme une menace par la Convention qui déclare la guerre le 20 avril 1792. Si la guerre a accéléré le processus révolutionnaire, elle a également radicalisé les positions et entrainé des oppositions et des violences. Continuer la lecture de 1ère – HISTOIRE (2), La Révolution française (1789-1799), débats et conflits 

DEVOIRS & CORRECTIONS, Composition d’Histoire, “Révolution et empire : le triomphe de la bourgeoisie?”

Sujet 1 – Réponse rédigée et argumentée à une question problématique.

Dans quelles mesures peut-on affirmer que la Révolution française, le consulat et l’Empire consacrent le principe de la propriété privée et le triomphe de la bourgeoisie entre 1789 et 1815 ? 

                               La Restauration des Bourbons en Europe et notamment en France (1815-1830) bouleverse sans doute bien des acquis révolutionnaires, tant la Charte, « octroyée » par Louis XVIII, permet aussi bien un gouvernement absolutisme qu’une monarchie parlementaire. Les biens achetés par la bourgeoisie pendant la période révolutionnaire (1789-1799) et napoléonienne (1799-1815) ne seront cependant pas repris par les nobles spoliés. On a pu parler alors du triomphe de la bourgeoisie.

                Pourtant, pendant la Révolution française, la question sociale est au cœur des débats et des crises qui la ponctuent et en assurent la dynamique proprement révolutionnaire : depuis 1791 et l’abolition de la monarchie absolue, et la proclamation de la Ière République (1792), c’est la question sociale qui prime sur la question politique de la nature du régime. Continuer la lecture de DEVOIRS & CORRECTIONS, Composition d’Histoire, “Révolution et empire : le triomphe de la bourgeoisie?”