Archives de catégorie : Méthodes

MÉTHODE – La composition – Plan détaillé, “La région, territoire de vie, territoire aménagé.”

MÉTHODE – PLAN DÉTAILLÉ DE LA COMPOSITION

Les plans détaillés sont extraits des compositions corrigés des programmes de Géographie et d’Histoire. Ils permettent de retrouver l’architecture d’un cours rédigé et par là de comprendre la structure d’une composition, de sa problématique initiale extraite des intitulés de questions aux réalisations graphiques finales.

GÉOGRAPHIE

France et Europe : dynamiques des territoires dans la mondialisation

THÈME I

« Comprendre les territoires de proximité. »

Question 2

« La région, territoire de vie, territoire aménagé. »

Introduction :

Plan détaillé :  Continuer la lecture de MÉTHODE – La composition – Plan détaillé, “La région, territoire de vie, territoire aménagé.”

MÉTHODES – Plans détaillés, Plan détaillé de Géographie, “Un aménagement en France”, classe de Troisième par Riyad EL ACHAB (2018)

MÉTHODES

Plans détaillés

Plan détaillé de Géographie

“Un aménagement en France”, classe de Troisième par Riyad EL ACHAB (2018)

Cet article est composé de deux diapositives. Des articles complémentaires sont proposés en fin d’article.

Diapositive 1 Continuer la lecture de MÉTHODES – Plans détaillés, Plan détaillé de Géographie, “Un aménagement en France”, classe de Troisième par Riyad EL ACHAB (2018)

MÉTHODE – Plan détaillé compact de la composition “Médias et opinion publique lors des grandes crises politiques en France depuis l’Affaire Dreyfus.”

HISTOIRE – Question 3

« Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l’Affaire Dreyfus. »

I. L’AFFAIRE DREYFUS (1894-1906), ÂGE D’OR DE LA PRESSE ÉCRITE. 

Comment l’engagement de la presse écrite dans l’Affaire Dreyfus révèle un clivage politique marqué par l’émergence de l’extrême-droite en France? 

  1. L’Affaire Dreyfus, une exceptionnelle mobilisation médiatique. 

1°) D’une affaire d’espionnage à « L’Affaire ».

 2°) La presse dreyfusarde et la presse antifreyfusarde.

  1. Le paysage médiatique français à la « Belle époque » (1896-1914) : apogée de la presse écrite. 

1°) °) La libéralisation de la presse à la « Belle époque ». .

2°) Le développement de l’instruction et ses conséquences sur le lectorat français.

  1. Les nouvelles lignes de fractures politiques en France dans le 1er XXe siècle. 

1°) L’enracinement de la culture républicaine.

2°) L’émergence de l’extrême-droite moderne, xénophobe et antisémite.

II. LA CRISE DE MAI 1968 : IRRUPTION DES BABY BOOMERS EN POLITIQUE. 

Comment les médias en France pendant les « Trente Glorieuses » (1945-1975) rendent-ils compte de la fracture générationnelle que constituent les manifestations étudiantes et ouvrières des mois de Mai et Juin 1968 ? 

  1. « Mai 1968 » en France : irruption des jeunes dans la vie politique. 

1°) Mai 1968 : la jeunesse française au diapason du monde.

2°) Un paysage médiatique alternatif à l’écoute du mouvement.

1/ La presse magazine concurrente de la presse traditionnelle.

2/ Les radios périphériques, à la bordure de la censure gouvernementale.

  1. Les canaux multiples de façonnement de l’opinion publique : métissage d’ancien et de moderne. 

1°) Le dynamisme des canaux anciens de façonnement de l’opinion publique.

2°) Une jeunesse informée du monde et consciente à l’apogée des « Trente Glorieuses ».

  1. Le paysage médiatique diversifié grâce aux perfectionnements techniques. 

1°) Les nouveaux médias : produits de révolution technique et de l’expansion économique.

1/ Le transistor et la télévision, nouveaux mass medias.

2/ L’émergence de l’événement dans le traitement de l’information.

2°) La crise sociétale, révélateur des alternatives politiques défendues par la presse magazine.

III. LA CRISE DE LA CULTURE ET DES MÉDIAS. 

Dans quelles mesures peut-on affirmer que l’opinion publique en France se façonne en dehors des canaux traditionnels d’information et de communication grâce à Internet? 

  1. La métamorphose du paysage médiatique français à l’heure d’Internet. 

1°) Un système médiatique diversifié mais en crise…

1/ Un système médiatique diversifié et libéralisé…

2/ … Mais en crise économique lancinante.

2°) La concentration médiatique au sein de groupes multimédias transnationaux.

  1. Le règne d’Internet dans la production de l’information et dans le façonnement de l’opinion publique révèle une profonde crise de confiance entre els citoyens et leurs élites. 

1°) Internet, principal prescripteur d’idées et de convictions en France.

2°) La situation « d’insécurité informationnelle ».

  1. La crise des médias : phénomène passager ou déliquescence définitive ? 

1°) Le sursaut de la presse professionnelle : intégrité et démocratisation.

1/ La presse professionnelle et les « lanceurs d’alerte » : alliance d’Internet et de journalisme.

2/ L’ouverture de la presse professionnelle à son public.

2°) Une forme hybride de construction de l’opinion : métissage de physique et de virtuel.

Dates, mots clés, définitions, idées force : 

© Erwan BERTHO (mai 2016, correction octobre 2017), Retrouvez les sources sur hglycee.fr/Sources&Ressources/Les sources

→ Pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word, cliquez ci-dessous :

3.2. Médias et opinion publique Plan détaillé compact

→ Pour télécharger le plan avec des espaces libres pour noter des informations complémentaires au format Microsoft Office Word, cliquez ci-dessous :

3.2. Médias et opinion publique Plan détaillé fiche méthode appliquée

Articles connexes :

→ Pour accéder à l’index des fiches méthodes, cliquez ICI.

→ Pour accéder à la composition corrigée d’origine “Médias et opinion publique lors des grandes crises politiques en France depuis l’Affaire Dreyfus”, cliquez ICI.

→ Pour accéder au QUIZ-TEST de la composition corrigée “Médias et opinion publique lors des grandes crises politiques en France depuis l’Affaire Dreyfus”, cliquez ICI.

→ Pour accéder au programme d’Histoire des classes de Terminales ES & L, cliquez ICI.

MÉTHODES – Plan détaillé compact de la leçon “2de – HISTOIRE – (2) Une vague migratoire européenne du XIXe siècle. L’immigration irlandaise aux États-Unis au XIXe siècle et au XXe siècle.”

2de – HISTOIRE – (2) Une vague migratoire européenne du XIXe siècle.

L’immigration irlandaise aux États-Unis au XIXe siècle et au XXe siècle. 

INTRODUCTION

Problématique : Quels sont les mécanismes de cette immigration irlandaise aux États-Unis ?

I. Les causes et les modalités de l’immigration irlandaise aux États-Unis au XIXe et au XXe siècle.

1. Les causes de l’immigration irlandaise aux États-Unis au XIXe siècle et au XXe siècle. 

1°) Une immigration irlandaise massive au XIXe siècle.

  • Les Irlandais représentent entre 1820 et 1850 50% des immigrés aux États-Unis
  • C’est entre 10% (1840) et 20% (1850) de la population irlandaise qui migre

2°) La misère et la violence sociale sont les causes premières de l’immigration irlandaise aux États-Unis.

  • Accaparement des terres / les riches propriétaires expulsent les fermiers
  • 1845 et 1849, le mildiou détruit les récoltes / une famine qui fait 1 million de morts

2. Les modalités de l’immigration irlandaise aux États-Unis au XIXe siècle et au XXe siècle. 

1°) Une immigration par voie maritime de moins en moins chère et de plus en plus rapide.

  • La mortalité lors des trajets diminue, le prix du billet aussi, permettant aux propriétaires et aux associations de payer les passages des migrants

2°) Ellis Island : les conditions brutales et difficiles de l’arrivée aux États-Unis.

  • À partir de 1892, ils sont d’abord parqués dans des camps de transit et triés
  • les malades, les personnes âgées sont refoulés

II. L’intégration des immigrés irlandais aux États-Unis au XIXe et au XXe siècle.

1.Des conditions de vie misérables, mais un renfort appréciable pour l’économie américaine. 

1°) La communauté irlandaise vit aux États-Unis dans des conditions misérables.

  • Ils s’entassent dans les quartiers pauvres, et des logements insalubres.
  • La mortalité (Maladie, surtravail, délinquance) y est forte

2°) Les immigrés irlandais trouvent facilement à s’employer dans une économie en croissance forte.

  • les demandes britanniques de matières premières de produits manufacturés
  • le processus de diversification de l’économie américaine
  • l’enrichissement d’une partie de la population américaine
  • le processus de conquête vers l’Ouest

2. La progressive intégration des immigrés irlandais au sein de la nation américaine. 

1°) Une communauté qui peine à s’intégrer à cause de sa religion et de sa mauvaise réputation.

  • Leur religion, catholique, les marginalise, de même que leur pauvreté
  • on les dit violents et alcooliques

2°) Une spécialisation dans les métiers dangereux qui assure leur lente intégration.

  • métiers urbains dangereux, mal considérés et mal payés comme la police et les pompiers
  • Leur engagement aux côtés de l’État fédéral pendant la Guerre de Sécession (1861-1865) témoigne de leur intégration politique. Ex. William Russel GRACE deux fois maire de New York (1880-1888)

CONCLUSION : L’immigration irlandaise est motivée par des raisons matérielles.

© Erwan BERTHO (2017)

→ Pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word, cliquez ci-dessous :

Une_communaute_immigree_les_Irlandais_Plan_detaille

Articles complémentaires :

→ Pour accéder à l’index des fiches méthodes, cliquez ICI.

→ Pour accéder à la leçon “Une vague migratoire européenne du XIXe siècle”, cliquez ICI

→ Pour accéder au programme d’Histoire de la classe de Seconde, cliquez ICI.