Archives de catégorie : Historiographie

HISTORIOGRAPHIE – SEIGNOBOS & LANGLOIS, Introduction aux études historiques. (3/3), 1898

ÉPISTÉMOLOGIE DE L’HISTOIRE

Charles-Victor LANGLOIS et Charles SEIGNOBOS, Introduction aux études historiques. , 1898

« On conserve docilement la couleur de la tradition. »

« […] on ne peut conserver tous les actes de tous les membres d’une assemblée ou de tous les fonctionnaires d’un État. Il faut sacrifier beaucoup d’individus et beaucoup de faits. Continuer la lecture de HISTORIOGRAPHIE – SEIGNOBOS & LANGLOIS, Introduction aux études historiques. (3/3), 1898

HISTORIOGRAPHIE – Romain BERTRAND, “L’Histoire à parts égales”, (2/3) “Contempler les discordances”

HISTORIOGRAPHIE

ÉPISTÉMOLOGIE DE L’HISTOIRE

Romain BERTRAND, L’histoire à parts égales. Récits d’une rencontre Orient-Occident (XVIe XVIIe siècle). , Paris, 2011

« Contempler les discordances. »

« […] C’est […] donc en manière de répartie à l’encontre des nouveaux européocentrismes et tout acabit, qu’à pris forme le projet – ou plutôt le pari – d’écrire une histoire « symétrique » de la rencontre […] Il s’agit ainsi, pour respecter l’indécision des commencements, de ne plus hiérarchiser les sources à l’aune de l’état colonial terminal des relations entre les mondes Continuer la lecture de HISTORIOGRAPHIE – Romain BERTRAND, “L’Histoire à parts égales”, (2/3) “Contempler les discordances”

HISTORIOGRAPHIE – Romain BERTRAND, “L’Histoire à parts égales” (3/3), “Rien ne doit être tenu pour connu.”

HISTORIOGRAPHIE

ÉPISTÉMOLOGIE DE L’HISTOIRE

Romain BERTRAND, L’histoire à parts égales. Récits d’une rencontre Orient-Occident (XVIe XVIIe siècle). , Paris, 2011

« Rien ne doit être tenu pour connu. »

« […] La première de ces prémisses [fondamentales de l’européocentrisme] pose comme évidente l’unicité – calendaire et métrologique – des arènes de la rencontre. Parce qu’elle tient pour acquise la validité universelle des versions européennes du temps et de l’espace, la prose européocentriste ne s’embarrasse pas de considérations, autres que lapidaires et péjoratives, Continuer la lecture de HISTORIOGRAPHIE – Romain BERTRAND, “L’Histoire à parts égales” (3/3), “Rien ne doit être tenu pour connu.”

HISTORIOGRAPHIE – Romain BERTRAND (2011), L’Histoire à parts égales. Récit d’une rencontre Orient-Occident (XVIe-XVIIe siècles) (1/3)

HISTORIOGRAPHIE

ÉPISTÉMOLOGIE DE L’HISTOIRE

Romain BERTRAND, L’histoire à parts égales. Récits d’une rencontre Orient-Occident (XVIe XVIIe siècle). , Paris, 2011

« L’archive du contact et les mondes de la rencontre. »

« […]

« [… ] En Amérique aussi l’on trouva de la poésie,

Bien qu’elle fut d’un mètre différent. […] »

Tomaso CAMPANELLA, Poetica., V,

                Sirna helang Kirtaning bumi. « Du monde, la gloire s’en est allée. ». C’est par ce vers que les poètes de Java évoquaient autrefois l’effondrement de l’empire de Majapahit dans le dernier tiers du XVe siècle. Ce faire-part de décès civilisationnel a tout d’une énigme. Continuer la lecture de HISTORIOGRAPHIE – Romain BERTRAND (2011), L’Histoire à parts égales. Récit d’une rencontre Orient-Occident (XVIe-XVIIe siècles) (1/3)