MÉTHODES – Plans détaillés compacts – Histoire, “Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875.”

Question 2

Socialisme et mouvement ouvrier. Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875

I. (1875 – 1914) ÉMERGENCE ET AFFIRMATION DU MOUVEMENT OUVRIER ALLEMAND À LA BELLE ÉPOQUE

Comment le mouvement ouvrier allemand est-il devenu depuis le programme du Congrès de Gotha la 1ère force politique d’Allemagne à la veille de la Première Guerre mondiale (1914) ? 

1. (Milieu du XIXe siècle – 1875) Le mouvement socialiste allemand dans l’Allemagne industrielle. 

1°) La classe ouvrière allemande dans un monde en industrialisation rapide et la question sociale

2°) Le mouvement socialiste allemand et le projet de changement de société

2. L’unification du mouvement ouvrier allemand (1875 – 1914) dans l’Allemagne bismarckienne.   

1°) L’unification politique et syndicale progressive du mouvement ouvrier allemand avec le SPD

2°) Bismarck : des lois anti-socialistes aux lois sociales, la tentative de récupération des ouvriers

3. L’affirmation politique du mouvement ouvrier en Allemagne à la veille de la Première Guerre mondiale. 

1°) L’affirmation politique et syndicale : le SPD aux élections en Allemagne

2°) Le SPD et la constitution d’une culture de classe

II. (1914 – 1945) LE MOUVEMENT OUVRIER ALLEMAND AU POUVOIR. 

Avec le SPD au pouvoir (1919-1933) puis avec les Nazis du NSDAP, le mouvement ouvrier est divisé et pourtant au pouvoir de manière interrompue : s’agit-il d’un marché de dupes ou les progrès de la condition ouvrière sont réels ? 

1. (1914 – 1919) Scission du mouvement ouvrier allemand entre réformistes et révolutionnaires. 

1°) La Première Guerre mondiale entraîne la fracture entre réformistes et révolutionnaires

2°) 1917 : La naissance du KPD, une formation socialiste révolutionnaire concurrente du SPD

2. (1919-1933) La République de Weimar à l’heure de la gouvernance du SPD. 

1°) La « Semaine sanglante de Berlin » entraîne l’isolement du SPD…

2°) … Qui améliore la condition ouvrière dans un contexte de crise économique et politique

3. (1933-1945) Le NSDAP et la ruine du mouvement ouvrier allemand. 

1°) Le programme du NSDAP, un programme socialiste…

2°) … à la ruine de la classe ouvrière allemande : répression et dépossession.

III. (1945 – DÉBUTS DU XIXE SIÈCLE) LA DILUTION DE LA SOCIAL-DÉMOCRATIE DANS L’ORDO-LIBÉRALISME. 

1. (1945 – 1990) En RDA, l’asservissement de l’idéal révolutionnaire aux réalités d’un régime totalitaire ? 

1°) La RDA dirigée par le SED est la vitrine du Bloc soviétique pendant la « Guerre froide »

2°) Les aspirations matérielles sont en parties comblées au prix d’une répression très dure

2. (1945 – 1991) En RFA, le pouvoir au prix de l’abandon du marxisme et le piège de la cogestion ?  

1°) Dans l’après Seconde Guerre mondiale, une Allemagne social-libérale de la cogestion

2°) La social-démocratie abandonne le marxisme (1959) pour accéder au pouvoir

3. (1991 – au début du XXIe siècle) La fragmentation du mouvement ouvrier. 

1°) L’échec idéologique du SPD a incarner un projet d’avenir dans un contexte mondial incertain…

2°) … entraîne sa marginalisation politique durable et la fracture du mouvement ouvrier allemand

 © Erwan BERTHO (2017)

→ Pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word, cliquez ci-dessous :

2.1 Socialisme et mouvement ouvrier allemand Plan détaillé compact

Articles complémentaires :

→ Pour accéder à la composition corrigée “Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875”, cliquez ICI.

→ Pour accéder au quiz-test “Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875”, cliquez ICI.

→ Pour accéder à la frise chronologique “Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875”, cliquez ICI

→ Pour accéder à l’index des fiches méthodes, cliquez ICI.

→ Pour accéder au programme d’Histoire des classes de Terminales ES & L, cliquez ICI.

Print Friendly, PDF & Email