Collège – Classe de troisième – Histoire – La Guerre froide (1947-1991) Crises aux enjeux locaux et mondiaux dans un monde aux logiques bipolaires (1947-1991).

3e – HISTOIRE – (15)  Crises aux enjeux locaux et mondiaux dans un monde aux logiques bipolaires (1947-1991).

LA « GUERRE FROIDE » OPPOSE L’URSS ET LES ÉTATS-UNIS, « SUPERGRANDS » SANS AFFRONTEMENT DIRECT ENTRE EUX. LEURS ALLIÉS SONT LE THÉÂTRE DE CRISES AUX ENJEUX LOCAUX ET MONDIAUX. LES LOGIQUES BIPOLAIRES ENTRAÎNENT UNE INSTRUMENTALISATION SYSTÉMATIQUE DE CES CRISES.  

La « Guerre froide » (1947-1991) est une guerre totale et mondiale sans affrontement direct entre les deux « supergrands » que sont les États-Unis et l’URSS, deux puissances nucléaires capables de se détruire mutuellement : en conséquence les alliés situés aux marges de chaque bloc sont le théâtre de crises. Que nous révèlent ces crises sur les logiques de la « Guerre froide » ?

Berlin est le théâtre de crises entre l’Ouest et l’Est : la 1ère et la dernière des grandes crises s’y déroulent. La crise du blocus de Berlin Ouest éclate en 1948 quand les Soviétiques ferment les voies d’accès qui relient les zones d’occupation américaine aux quartiers de Berlin administrés par les États-Unis. STALINE veut garder pour lui le symbole formidable qu’est l’ancienne capitale nazie et humilier les Américains s’ils sont incapables de garder Berlin Ouest. Mais les États-Unis organisent un pont aérien de ravitaillement (1948-1949) tandis que les Soviétiques qui ne veulent pas d’une nouvelle guerre mondiale laissent les avions survoler leur territoire. En 1949 les Soviétiques lèvent le blocus, c’est la création de la RFA (Proaméricaine) et de la RDA prosoviétique. Pour éviter la fuite des intellectuels et des jeunes vers la zone américaine les Soviétiques édifient le « Mur de Berlin » (1961) : les évasions cessent mais la honte est immense pour le camp soviétique, obligé d’enfermer ses peuples. En 1989, les Berlinois de RDA vivants à Berlin-Est, excédés par la dictature et les privations communistes se rebellent et détruisent le mur : en 1990 la RDA et la RFA sont réunifiées, en 1991 l’URSS s’effondre, ruinée par la « Guerre froide » (1947-1991).

La crise des missiles de Cuba (1962) est symptomatique des relations ambiguës et dangereuses qu’entretiennent les deux supergrands. Fidel CASTRO, dirigeant tiers-mondiste de Cuba (1959) s’est tourné vers l’URSS après la rupture avec les États-Unis. L’URSS installe des missiles balistiques sur Cuba et se trouve en mesure de détruire l’arsenal nucléaire américain avant que les États-Unis n’aient le temps de riposter. L’équilibre de la terreur est rompu. KENNEDY réplique en ordonnant le blocus militaire de Cuba, alors que dans le même temps une flotte soviétique rallie l’île avec des renforts : la guerre entre les deux supergrands paraît inévitable. Mais les Soviétiques acceptent un compromis, le démantèlement des missiles contre la promesse américaine de ne pas envahir Cuba. Une ligne de communication directe entre les deux supergrands est établie (le « téléphone rouge ») afin de limiter les risques d’escalade des crises. L’escalade rapide du danger a montré la vanité de ces crises géopolitiques artificiellement provoquées par les deux supergrands pour se tester.

Certaines crises sont des ballets diplomatiques bien réglés (Berlin) de provocation et de contre-provocation, d’autres échappent aux protagonistes et précipitent le monde entier au bord d’une guerre atomique (Cuba). Le monde est devenu bipolaire : les deux supergrands interviennent peu dans la zone d’influence de l’adversaire.

ŒUVRES TÉMOIGNAGES

KUBRICK (Stanley), Docteur Folamour ou: comment j’ai appris à ne plus m’en faire et à aimer la bombe, film satirique (1964), Noir & Blanc, 94 minutes, États-Unis avec Peter SELLERS. Un savant fou met au point un programme de destruction de l’URSS qui s’active et échappe à son concepteur : la troisième guerre mondiale est sur le point de se déclencher.

DATES REPÈRES

1947 Doctrines Truman et Jdanov – 1948-1949 Crise du blocus de Berlin-Ouest – 1962 Crise des missiles de Cuba – 1962-1975 Guerre du Vietnam – 1979 Invasion de l’Afghanistan par l’URSS – 1989 Chute du Mur de Berlin – 1991 Dislocation de l’URSS.

PERSONNALITÉS DE PREMIER PLAN

KROUCHTCHEV (Nikita), secrétaire général du PCUS, il fait construire le mur de Berlin – BRANDT (Willy), chancelier allemand, artisan du rapprochement Est-Ouest – GORBATCHEV (Mikhaïl), secrétaire général du PCUS, il met en place une politique de transparence des institutions (Pérestroïka) et d’ouverture (Glasnost).

© Erwan BERTHO (Révision Février 2017, révision octobre 2017)

→ Cliquez ci-dessous pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Wod:

HISTOIRE_15_Crises_monde-bipolaire_1947-1991

ARTICLES CONNEXES :

1968-2018, cinquante ans de cinéma américain sur la Guerre du Vietnam (1962-1975)

→ Pour accéder à l’index de la catégorie “Guerre froide (1947-1991)”, cliquez ICI.

→ Pour accéder à l’index de l’Anthologie des grands textes politiques, cliquez ICI, vous y trouverez les grands discours de la “Guerre froide”.

Cliquez ICI pour accéder au programme d’Histoire des classes de troisième.

Cliquez ICI pour accéder au programme de Géographie des classes de troisième.

Print Friendly, PDF & Email