Collège – Cycle 4 – Histoire – L’effondrement rapide des empires coloniaux

3e – HISTOIRE – (13)  L’effondrement rapide des empires coloniaux (1945 – 1994).

APRÈS LA SECONDE GUERRE MONDIALE (1939-1945) LES COLONIES ACCÈDENT À LEUR INDÉPENDANCE, PARFOIS PLUTÔT PACIFIQUEMENT (INDE) PARFOIS À L’ISSUE DE GUERRES COLONIALES TRAUMATISANTES (ALGÉRIE). LES ÉTATS ASIATIQUES ÉMERGENT DANS LES ANNÉES 1950’, LES ÉTATS AFRICAINS DANS LES ANNÉES 1960’. 

En 1945 l’Europe domine encore géographiquement le monde, plus particulièrement l’Afrique et l’Asie presqu’entièrement colonisées. Trente ans plus tard il ne reste que des confettis de ces immenses empires : comment comprendre les rythmes et les logiques de désagrégation des empires coloniaux européens ?

La première grande vague de décolonisation part d’Asie dès la fin des années 1940’. L’Indonésie devient indépendante sous l’égide de SOEKARNO dès 1946, alors qu’éclate la guerre d’Indochine qui oppose la France au Vietminh du Parti Communiste Indochinois de HÔ-CHI-MINH. L’Inde devient indépendante dès 1947, les Britanniques respectant la promesse faite au Parti du Congrès de NEHRU de décoloniser s’ils étaient soutenus dans la guerre contre le Japon. Le contexte international a changé : les deux superpuissances (URSS et États-Unis) sont hostiles à la colonisation, l’Europe est ruinée par les guerres mondiales, les opinions publiques sont de plus en plus réticentes à financer les guerres coloniales, et la colonisation. En 1954, quand le Vietnam devient un État libre, l’Asie est politiquement émancipée. Mais entre 1945 et 1954, les logiques de la « Guerre froide » (1947-1991) marquées par l’opposition entre l’URSS et le bloc communiste d’un côté et les États-Unis et leurs alliés de l’autre se sont mêlées aux logiques impériales de la colonisation. Dès le départ de la France du Vietnam les États-Unis soutiennent le Sud-Vietnam menacé de subversion communiste. L’URSS et la République Populaire de Chine (RPC, 1949) soutiennent le Nord-Vietnam communiste dans sa tentative d’unifier le pays.

La seconde vague de décolonisation touche l’Afrique dans les années 1950’ et au milieu des années 1960’ le continent dans sa majeure partie est indépendant. La guerre fait rage en Algérie (1954-1962), au Kenya (Révolte Mau-Mau) et au Cameroun (Contre l’UPC). La partie australe (Rhodésie, Botswana, Afrique du Sud) est sous la sujétion raciste des populations blanches. Les régimes d’apartheid ne commencent à s’effondrer qu’à partir des années 1980’ (Zimbabwe) et 1990’ (Libération de Mandela, 1991). Mais la décolonisation de l’AOF-Togo, de l’AEF-Cameroun et du Congo-Léopoldville (1960) fait émerger une Afrique politiquement libre qui constitue (1964) l’Organisation de l’Union Africaine (UA, 1994). La consciente panafricaine est forte, portée par des leaders d’exception comme N’KRUMAH (Ghana), Sékou TOURÉ (Guinée-Conakry) farouchement antioccidentaux ou HOUPHOUËT-BOIGNY (Côte d’Ivoire) et SENGHOR (Sénégal) plus mesurés et favorables à une politique d’alignement sur Washington et de coopération. L’Afrique est alors économiquement dynamique, portée par l’exportation des matières premières que l’Occident des « Trente glorieuses » (1945-1975) dévore, par la guerre du Vietnam (1962-1975) qui fait s’envoler les cours du cuivre. Pourtant la démocratie y est faible, les coups d’État militaires et les guerres civiles récurrents, la croissance sans industrie reste fragile.

En 1975, les grands empires coloniaux ont disparu et la conscience tiers-mondiste est forte. Pourtant les menaces qui pèsent sur des États fragiles, endettés et peu industrialisés restent très fortes.

ŒUVRES TÉMOIGNAGES

KOUROUMA (Ahmadou) Les Soleils des indépendances, 1968-1970, un homme déboussolé par les mutations des indépendances qui renversent les hiérarchies traditionnelles.

DATES REPÈRES

1946 Indépendance de l’Indonésie – 1947 Indépendance de l’Inde et du Pakistan – 1954 Indépendance du Vietnam – 1960 Indépendance de l’AOF-Togo et de l’AEF-Cameroun – 1962 Indépendance de l’Algérie – 1975 Indépendance des colonies portugaises – 1994 Indépendance de la Namibie.

PERSONNALITÉS DE PREMIER PLAN

GANDHI Avocat britannique d’origine indienne, mène la lutte contre la colonisation britannique en Inde par la désobéissance civile et la non-violence – BEN BELLAH Leader du FLN, 1er Président de la République algérienne (1962-1965) – SENGHOR (Léopold Sedar), professeur agrégé français d’origine sénégalaise, il est le 1er président de la République du Sénégal et le père de la francophonie avec BOURGUIBA (Tunisie) et DIORI (NIGER).

Cliquez ci-dessous pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word:

HISTOIRE_13_Independances_XXe-siecle_1945-1994

Cliquez ICI pour accéder au programme d’Histoire de la classe de troisième.

Cliquez ICI pour accéder au programme de Géographie de la classe de troisième.