HDA 2013 – 2014 – US ARMY “Les neuf de Little Rock”, 1957, Little Rock, Arkansas, Etats-Unis d’Amérique

800px-101st_Airborne_at_Little_Rock_Central_High

US ARMY, Les Neuf de Little Rock. , 1957 , Arkansas, États-Unis d’Amérique.

FICHE TECHNIQUE

US ARMY, « La 101e US aéroportée escortant les neuf à l’école de Little Rock, Arkansas. », 1957, Little Rock, État de l’Arkansas, États-Unis d’Amérique, Little Rock High School, photographie prise par un employé du gouvernement fédéral des États-Unis d’Amérique, © US ARMY, domaine public.

DESCRIPTION

La photographie est centrée sur le groupe qui monte les escaliers conduisant au hall de la Little Rock High School de Little Rock en Arkansas, peut-être le 24 septembre 1957. Le photographe est un soldat du service de presse de l’US ARMY et on peut légitimement penser que ce cliché fait partie d’une série suivant la montée du groupe. Cette photographie possède une force indéniable en partie due à la masse mêlée de soldats et de lycéens, comme écrasés par une masse plus imposante constituée du bâtiment lui-même, en briques rouge à pierres de taille en parement de couleur claire, comme souvent dans le Sud. Les soldats en casque lourd de combat et baïonnettes au canon de leur fusil M1 appartiennent à la 101e division parachutiste de l’Armée fédérale. Les écoliers disséminés dans la troupe sont au nombre de cinq sur les sept présents ce jour là : une jeune fille en jupe plissée écossaise et au teint clair est le quatrième personnage en partant de la gauche. Elle regarde vers l’objectif. Viennent ensuite successivement un garçon immédiatement derrière elle, puis deux autres garçons (dont l’un en costume) et enfin une jeune fille en robe d’été claire. Le contraste entre les corps massifs et les baïonnettes des parachutistes et la silhouette presque frêle des lycéens est un des éléments forts de cette photographie avec la symbolique de l’escalier (Cf. , EISENSTEIN, 1925), allégorie de la lutte pour les droits civiques qu’entame le peuple noir aux États-Unis.

ANALYSE

Le docteur Martin Luther KING Junior, Malcolm X et John Fitzgerald KENNEDY incarnent chacun à leur manière une part de la lutte des Africains-Américains pour la reconnaissance de leurs droits civiques (Civil Right). Pourtant la majeure partie de travail législatif et militant a été accomplis sous les mandats du président précédent (1952-1960), Dwight Ike EISENHOWER. Républicain convaincu, il n’avait pas, avant guerre, affiché d’opinions progressistes. Mais le général en chef des armées alliées en Europe savait le prix payé par les Afro-américains dans les conflits du siècle, et plus particulièrement en Europe et dans le Pacifique entre 1941 et 1945. La situation des soldats noirs pendant les guerres du XXe siècle a considérablement évolué : non armés pendant la Première Guerre mondiale (1914-1919), exceptée une unité militaire composée de Noirs et commandés par des officiers français, ils avaient intégré pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) des postes de service dans l’US Navy et de techniciens dans l’US ARMY. Les cas d’unités combattantes noires furent rares mais les Afro-américains payèrent tout de même un lourd tribut à la guerre. Pendant la Guerre de Corée (1950-1953) des unités combattantes entièrement composées de Noirs – et souvent commandées par des officiers blancs – avaient combattu. EISENHOWER ne pouvait laisser ces gens subir une ségrégation injuste, et encore moins la faire subir à leurs enfants, d’autant que président républicain il restait l’héritier d’Abraham LINCOLN qui avait aboli l’esclavage. Ainsi quand la Cour Suprême des États-Unis d’Amérique (Brown vs Board of Education) décréta anticonstitutionnelle la ségrégation dans les écoles publiques, le gouvernement fédéral soutint-il les militants des droits civiques. Le gouverneur de l’État avait refusé de faire escorter les neuf de Little Rock par la Garde nationale, par ailleurs en situation de quasi mutinerie. Le président EISENHOWER décida donc de suspendre les pouvoirs du gouverneur et de suspendre la Garde nationale de l’État de l’Arkansas. Il fut décidé que l’armée fédérale accompagnerait les lycéens durant leur scolarité le temps qu’il faudrait. La question noire aux États-Unis n’apparaît pas en tant que telle dans les programmes d’Histoire-Géographie de la classe de 3: mais elle est apparue à de nombreuses reprises dans les programmes d’Éducation civique et d’Anglais. On attend des élèves qu’ils soient capables de montrer que les lois ne sont pas suffisantes pour transformer la société si les institutions ne sont pas prêtes à entrer violemment en conflit avec une partie réfractaire de la société pour faire appliquer ces lois. Le respect de la loi étant le socle de la vie démocratique.

2.1 HISTOIRE DES ARTS Histoire-Géographie Les neuf de Little Rock, Arkansas, 1957

2.2 HISTOIRE DES ARTS Notice Les Neuf de Little Rock, Arkansas, 1957

Print Friendly, PDF & Email