ANTHOLOGIE – 1993 – Amadou Hampâté BA, “Petit Bodiel et autres contes de la savane”, “Le mensonge devenu vérité”

« La force du mensonge. »

 « […] Le mensonge devenu vérité

 Conte peul

Un jour, une hyène, furetant aux abords d’un village, trouva un chevreau mort. Tout heureuse, elle le ramassa, s’éloigna du village et le traîna dans un bosquet pour y faire tranquillement ripaille. Mais au moment où elle s’apprêtait à manger, elle aperçut au loin un troupeau d’hyènes qui venaient droit sur elle. De peur que ses congénères ne lui ravissent son déjeuner, elle se hâta de cacher le chevreau, puis vint s’installer au bord de la route. Là, elle se mit à roter et à bâiller bruyamment : « Bwaah ! Bwaah ! Bwaah ! »

Les coureuses s’arrêtèrent :

« Eh bien, Hyène-Sœur, qu’y a-t-il ?

– Courez vite au village ! Tout le bétail est mort et on a jeté les cadavres sur le « village d’ordures » (1). Je me suis bien régalée. Maintenant, je rentre tranquillement dormir chez moi. ».

À cette nouvelle alléchante, la troupe d’hyènes fonça vers le village avec une telle ardeur qu’elle souleva sous ses pas un véritable nuage de poussière.

Contemplant ce spectacle, l’Hyène se dit : « Voilà que mon mensonge est devenu vérité, car jamais un mensonge à lui seul ne pourrait soulever un tel nuage de poussière ! Courons vite, c’est devenu la vérité ! »

*

Telle est la force du mensonge qu’à force d’être répété, un beau jour le menteur lui-même finit par y croire.

 […] »

 BÂ (Amadou Hampâté), Petit Bodiel et autres contes de la savane, 1993, Abidjan, aux éditions Nouvelles éditions ivoiriennes, 1994, Paris, aux éditions Stock, réédition chez Press-Pocket, n°12842, 218 pages, ISBN 978-2-266-15788-9

Les notes sont des notes infrapaginales de l’auteur. [NDLR]

 

Print Friendly, PDF & Email