DOCUMENTS DE COURS – Histoire – Théories de la puissance, “1989-1991, Fukuyama et la Fin de l’Histoire.”

DOCUMENTS DE COURS

Théories de la puissance

Francis FUKUYAMA, The End of History and the last Man, 1992

« Le capitalisme libéral à l’échelle du Monde. »

FICHE TECHNIQUE

FUKUYAMA (Francis), The End of History and the Last Man, 1992, Free Press, traduction la même année chez Flammarion, ISBN 0-02-910975-2

L’AUTEUR

Professeur d’économie politique internationale à l’Université John HOPKINS (États-Unis), il a été très proche des milieux néoconservateurs sous le mandat du président Georges Herbert BUSH (1988-1992), et conseiller de bioéthique de son fils, le président Georges Walker BUSH (2000-2008). Il s’est rapproché comme tant d’autres intellectuels conservateurs du réalisme diplomatique du président Barak Hussein OBAMA (2008-2016).

LE LIVRE

Annoncé, comme souvent dans les milieux universitaires très politisés, par un article (« The End of History ? ») paru dans la revue conservatrice The National Interest (été 1989) et immédiatement analysé dans le monde entier, la thèse de Francis FUKUYAMA se fait l’écho des thèses des néoconservateurs au pouvoir aux États-Unis (1980-1992), thèses renforcées par la chute du mur de Berlin (1989), l’invasion de l’Irak (février 1991) la chute de l’URSS (décembre 1991) et l’opération en Somalie Restore Hope (1992-1993). Francis FUKUYAMA reprend une formule hégélienne et marxiste de « fin de l’Histoire » entendue à la fois comme la finalité de l’Histoire (Au sens hégélien : vers quoi tend l’Histoire ?) et comme terminaison des événements et des retournements dialectiques de l’Histoire en tant que processus (Sens marxiste). Pour FUKUYAMA le capitalisme libéral va se répandre inexorablement et heureusement à la surface de la Terre, entraînant avec lui l’extension mondiale de la démocratie libérale. Dans un espace mondial acquis tout entier au capitalisme libéral et à la démocratie, l’histoire s’achève avec l’édification d’une structure sociale mondiale commune, rendant caduque les affrontements entre États, qui partagent alors tous un même mode d’organisation.

L’EXTRAIT

“[…] The economic success of the other newly industrializing countries (NICs) in Asia following on the example of Japan is by now a familiar story. What is important from a Hegelian standpoint is that political liberalism has been following economic liberalism, more slowly than many had hoped but with seeming inevitability. Here again we see the victory of the idea of the universal homogenous state. South Korea had developed into a modern, urbanized society with an increasingly large and well-educated middle class that could not possibly be isolated from the larger democratic trends around them. Under these circumstances it seemed intolerable to a large part of this population that it should be ruled by an anachronistic military regime while Japan, only a decade or so ahead in economic terms, had parliamentary institutions for over forty years. Even the former socialist regime in Burma, which for so many decades existed in dismal isolation from the larger trends dominating Asia, was buffeted in the past year by pressures to liberalize both its economy and political system. It is said that unhappiness with strongman Ne Win began when a senior Burmese officer went to Singapore for medical treatment and broke down crying when he saw how far socialist Burma had been left behind by its ASEAN neighbors. […]”

Francis FUKUYAMA, “The End of History”, summer 1989, The National Interest.

Synthèse & numérisation © Erwan BERTHO (dernière révision 2017, 2019, 2020)

Articles complémentaires :

SUR LES THÉORIES DE LA PUISSANCE:

1977, Joseph NYE et le “Soft Power”

1988, Paul Kennedy et le “déclin des puissances”

1996, Samuel HUNTINGTON et “le Choc des civilisations”

LES INDEX ET LES ARTICLES LIÉS ;

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Puissances & conflits au XXe siècle.” classé par ordre des questions traitées.

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Guerre froide (1947-1991)”

→ Pour accéder à l’index de la catégorie “Mondialisation, fonctionnement et territoires.”, cliquez ICI

Print Friendly, PDF & Email