MÉTHODE – La composition – Plan détaillé, “La Première Guerre mondiale: l’expérience combattante dans une guerre totale.”

MÉTHODE

Fiches méthodes de la composition: le plan détaillé

Les plans détaillés permettent de partir d’un exemple de composition corrigée et d’en extraire le plan afin de comprendre comment s’articulent les différents éléments d’une composition: grandes parties, paragraphes, idées, exemples et comment ils illustrent chacun à leur tour et à leur manière la réponse à la question-problématique.

HISTOIRE

Questions pour comprendre le XXe siècle

THÈME II

« La guerre au XXe siècle. »

Question 3

« La Première Guerre mondiale (1914-1919) : l’expérience combattante dans une guerre totale. »

Introduction :

Plan détaillé :

I. ………………………………………………………………………………

1. …………………………………………………………………………………

 

2. ………………………………………………………………………

 

II. …………………………………………………………………

1. ………………………………………………………………

 

2. ……………………………………………………

 

III. ………………………………………………………

1. …………………………………………………………

 

2. ………………………………………………………………

I. LE BILAN EFFROYABLE DE LA PREMIÈRE GUERRE TOTALE MONDIALE (1914-1919). 

Dans quelles mesures peut-on affirmer que les moyens matériels mis à la dispositions des états-majors et des combattants permettent de comprendre le bilan humain, matériel et psychologique effroyable de la Première Guerre mondiale ?

1. Le bilan humain et matériel effroyable, résultat d’une guerre industrielle. 

1°) Des pertes inimaginables : la Première Guerre mondiale est d’abord une guerre industrielle…

2°) Dans laquelle les civils sont devenus progressivement des victimes habituelles.

2. Une guerre idéologique qui entraîne une généralisation de l’ultra violence

1°) La guerre des tranchées : un environnement déshumanisant.

2°) … accompagnée d’une politique de destruction totale des zones de combats.

II. LE BOULEVERSEMENT DE L’EXPÉRIENCE COMBATTANTE PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE. 

Les combats de la Première Guerre mondiale et la conduite de la guerre telle que définie par les politiques et les états-majors ne changent pas seulement l’ampleur des dégâts provoqués par le guerre : ils changent surtout la nature de l’affrontement. 

 1. La Première Guerre mondiale signe la fin de l’héroïsme militaire. 

1°) L’expérience de la mort aléatoire.

2°) L’expérience de la mort de masse.

 2. La « brutalisation » des combattants : une violence subie et donnée à des degrés inouïs. 

1°) L’expérience de l’omniprésence de la mort : la violence subie à outrance pendant quatre ans.

2°) … mais qui créé une accoutumance morbide à la violence donnée.

III. LES CONSÉQUENCES POLITIQUES ET SOCIÉTALES DE LA BRUTALISATION DES COMBATTANTS. 

La Première Guerre mondiale (1914-1919) change la nature de la guerre, et par effet retour, elle change l’expérience combattante et les combattants : comment se reconstruisent les sociétés après les combats ?

1. Comprendre l’endurance des combattants : plus d’armes, moins de nationalisme 

1°) Les moyens industriels de tuer se sont multipliés et per

2°) … Mais l’endurance des combattants et leur ivresse guerrière résultent aussi du nationalisme ambiant et de la solidarité de groupe dans les tranchées : deux sentiments aux antipodes mais complémentaires.

2. La brutalisation des sociétés.

1°) L’expérience combattante de la Première Guerre mondiale touche aussi les civils pendant la guerre…

2°) … Et après-guerre : les sociétés violentes naissent en 1919, et la violence devient politique.

Conclusion :

→ Pour télécharger le document principal au format Word, cliquez ci-dessous:

03 L’experience de la guerre totale

À voir également sur le même sujet:

→ COMPOSITION Corrigée Histoire La Première Guerre mondiale: l’expérience combattante dans une guerre totale

→ Index des fiches méthodes par exercices

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Guerres mondiales et espoirs de paix au XXe siècle”.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email