ANTHOLOGIE – 1982 – Shaïda ZARUMEY, Alternances pour le sultan, “Quarante-deuxième anniversaire.”

« Quarante-deuxième anniversaire. »

 « […] 19. – QUARANTE-DEUXIÈME ANNIVERSAIRE

 

La horde des chiens puants ont les dents longues

Les dents noircies par l’alcool et le tabac

Car pour filer mon Sultan les chiens doivent boire

Les chiens doivent boire comme un trou et fumer

Pour filer mon Sultan les chiens doivent fumer

Les chiens doivent fumer comme des camés

 

La horde des chiens

 

La horde des chiens puant escortent la voiture du Sultan

Jusque devant l’immeuble du Jet d’Eau

Escalier B premier Étage Appartement quarante

 

Appartement quarante une fête attend le Sultan

 

La fête du quarante-deuxième anniversaire commence à la mi-nuit

Le Sultan vêtu de blanc

Droit comme un i tant de son corps que de sa pensée

Vient fêter mon quarante-deuxième anniversaire

Quarante-deux ans fêtés dans les bras du Sultan

Quarante-deux ans fêtés à la barbe de la horde

 

A la barbe puante de la horde des chiens puants

 

Des chiens puants qui nous ont filés jour et nuit

Des chiens puants qui nous ont filés

Sans savoir pourquoi ils nous filent

Mais les chiens puants aux dents longues

Ont la langue bien pendue

 

Ils sont tristes de ne pas savoir

Pourquoi ils nous filent

C’est pour cela qu’ils parlent

Racontent qu’ils nous filent

C’est pour cela qu’ils racontent

Comment ils nous filent

 

Ils nous filent pour un peu d’argent

Ils nous filent pour un peu de pouvoir

Ils nous filent pour un tout petit peu du pouvoir de l’État

 

Dans une voiture banalisée même pas assurée

Ils nous filent

A pied, à cheval, en voiture

Ils nous filent

Pour celui qui ne sait pas

Exercer le pouvoir de l’État

 

Le Plan les projets le budget

Connais pas

Le Nouvel Ordre Économique International

Connais pas

Et puis après

Et puis après je suis filée

 

Je suis filée, tu es filé nous sommes filés

 

Je suis filée, tu es filé nous sommes filés

Pour celui qui ne sait pas

Nous sommes filés pour celui qui ne sait toujours pas

Comment administrer le pouvoir d’État

Pour le grand Dadais le Grand Moralisateur

Je suis filée tu es filé nous sommes filés

 

Je suis filée tu es filé nous sommes filés

Pour le Grand Sauveur des âmes

Le Grand Sauveur des âmes au long chapelet

 

Il égrène son chapelet matin midi et soir

Lorsqu’il ne le peut pas

Celui qui a un peu plus de chance

Celui qui a de la chance

Peut l’égrener pour lui

 

Pour avoir de la chance

Pendant que la horde des chiens puants nous filent

Les chiens puants borgnes sourds muets nous filent

 

Ils nous filent le jour et surtout la nuit

Ils nous filent à pied en voiture par avion

Ils nous filent dans la rue au bureau à la maison

 

Ils nous filent les chiens puants

Parce que quelque part il y a le Grand Moralisateur

Le Grand Sauveur des âmes qui ne sait pas administrer le pouvoir

 

Le Grand sauveur des âmes qui ne sait toujours pas

Comment administrer le pouvoir

d’État

[…] »

 ZARUMEY (Shaïda), Alternances pour le sultan. , 1982, Paris, aux éditions L’Harmattan, dans la collection « Poètes des cinq continents. », 43 pages. Recueil de poésies, poème intitulé « Quarante-deuxième anniversaire. », pages 30 à 32.

ASIN: B0000EA1LB

Print Friendly, PDF & Email