DEVOIRS & CORRECTIONS – “Petites questions” – Classe de Troisième, correction de la question “L’indépendance de l’Inde fut acquise de manière pacifique”

DEVOIRS & CORRECTIONS

“Petites questions”

Classe de Troisième

QUESTION N°7. : …… L’indépendance de l’Inde fut acquise de manière pacifique ….

………                     En 1947, l’Inde devient indépendante : excepté le cas limite de l’Afrique du Sud indépendante avant la Première Guerre mondiale (1914-1919) mais aux mains des Afrikaners, l’Inde est la première colonie anglaise à accéder à l’indépendance : cette indépendance fut-elle acquise de manière pacifique ?

L’indépendance est, en apparence, concédée par les Britanniques : l’appui du Parti du Congrès dirigé par Jawarharlal NEHRU pendant la guerre que les Britanniques mènent en Birmanie contre les Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale (1937-1945) a inspiré la résolution Quit India (« Quittez l’Inde », 1942) et les Britanniques se sont engagés à quitter l’Inde une fois la victoire contre les forces de l’Axe obtenue. La guerre prend fin le 2 septembre 1945, l’année 1946 est occupée aux préparatifs de l’indépendance et notamment au tracé de la frontière entre le Pakistan (« Pas des Purs »), voulu par Ali JINNAH de la Ligue musulmane, et l’Inde hindouiste. Si GANDHI, le « Mahatma » (La grande âme), réprouve cette partition, il est obligé de l’accepter. Le mouvement de résistance passive non-violente mené par GANDHI dès les années 1920’ n’a déclenché aucune émeute ou insurrection. Les Anglais cèdent finalement devant la force tranquille du refus d’obéir des indiens colonisés qui caractérise la résistance orchestrée par GANDHI.

Pour autant, résistance passive ne veut pas dire absence de violence. La violence c’est d’abord la violence de la répression coloniale : GANDHI est régulièrement emprisonné par les autorités coloniales, les militants indépendantistes aussi. Les campagnes du Parti du Congrès contre le monopole du sel des Britanniques puis contre l’accaparement des terres par les grands propriétaires, les violences faites aux intouchables (Les dâlits) donnent lieu à des réponses violentes de la part de l’armée en Inde mais aussi de la part des grands propriétaires, qui profitent du système colonial. Le massacre d’Amritsar contre les Sikhs (1919, 400 morts, 1 000 blessés) est le point d’orgue de la répression coloniale. Lors de l’indépendance, les violences interconfessionnelles entre Hindouistes et Musulmans font des centaines de milliers de morts. GANDHI, assassiné (1948) par un fanatique hindou est l’une des nombreuses victimes de la vague d’intolérance qui secoue les années 1947 et 1948.

L’indépendance de l’Inde fut négociée entre la métropole anglaise et sa colonie indienne mais elle ne fut pas exempte de violence : l’Inde et le Pakistan du reste se firent rapidement la guerre (1947-1949) pour la possession du Cachemire, une guerre qui dure encore aujourd’hui. De même que la vie politique indienne est violente : Indira GANGHI, la fille de NEHRU devenue Premier Ministre fut assassinée par des fanatiques sikhs (1984), comme son fils Rajiv GANDHI lui aussi Premier Ministre (1991). Les violences contre les intouchables et les paysans pauvres continuent, celles contre les musulmans aussi (Massacres de 2020 à New Delhi). ……….

→ Cliquez ci-dessous pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word et PDF :

4.6.3.3._DEVOIRS_2020-2021_4e_DS_6_Histoire_&_Geographie_Correction_questions_1_a_8_sur_8

4.6.3.3._DEVOIRS_2020-2021_4e_DS_6_Histoire_&_Geographie_Correction_questions_1_a_8_sur_8

Articles complémentaires :

Cliquez ICI pour accéder à l’index des sujets et des corrections d’Histoire

Cliquez ICI pour accéder à l’index des sujets et des corrections de Géographie

→ Cliquez ICI pour accéder au sujet d’origine.

Print Friendly, PDF & Email