DEVOIRS & CORRECTIONS – “Petites questions” – Classe de Troisième, correction de la question “MOBUTU fait exécuter le Premier Ministre congolais LUMUMBA pour des raisons d’intérêt personnel”

DEVOIRS & CORRECTIONS

“Petites questions”

Classe de Troisième

QUESTION N°5. : MOBUTU fait exécuter le Premier Ministre congolais LUMUMBA pour des raisons d’intérêt personnel

………                     LUMUMBA fut Premier Ministre du jeune État congolais (1960) avant d’être déposé par MOBUTU, et livré au séparatiste katangais Moïse TCHOMBÉ puis torturé et assassiné : l’histoire a retenu de LUMUMBA le héros du Tiers-Monde et de MOBUTU le laquais des Américains. MOBUTU a-t-il pour autant fait assassiner LUMUMBA pour de simples ambitions personnelles ?

L’année de l’indépendance du Congo-Léopoldville, colonie belge, fut marquée par des violences et notamment le déclenchement d’une guerre civile entre le pouvoir central et des milices séparatistes, surtout celles de Moïse TCHOMBÉ, le leader du Katanga, la plus riche des provinces du Congo. Dans cette période troublée, l’ascension de MOBUTU, ancien de la Force Publique belge, puis journaliste indépendantiste, est rapide. Conseiller de LUMUMBA, son expérience militaire lui permet de devenir le chef de la jeune armée congolaise. Alors que les officiers belges restés comme coopérants sabotent les efforts du gouvernement central pour transférer les postes de commandements à des Congolais, voire se rapprochent des séparatistes, MOBUTU s’appui sur l’aide américaine et la CIA pour faire arrêter LUMUMBA, suspendre la constitution et le parlement et s’empare du pouvoir.

Mais dans un contexte de Guerre froide (1947-1991), la position de MOBUTU est aussi fondée sur des considérations géopolitiques recevables. Le discours prononcé par Patrice LUMUMBA devant le roi des Belges et le président de la République congolaise, KASAVIBU, lors de la cérémonie d’accès à l’indépendance (1960) est un véritable programme tiers-mondiste : nationalisation des entreprises minières, unité africaine, aide aux mouvements de libération nationale, refus de la tutelle belge ou occidentale. LUMUMBA fait peur. Les Américains craignent qu’il ne s’aligne sur Moscou et que les immenses richesses du Congo ne tombent dans la zone d’influence soviétique. MOBUTU, en orchestrant le renversement de LUMUMBA, anticipe une réaction violente des États-Unis ou la marginalisation du Congo s’il acceptait l’alliance russe, marginalisation qui était déjà celle du Ghana de Kwame NKHRUMA ou celle de la Guinée-Conakry de Sékou TOURÉ.

La mort de LUMUMBA fait perdre au Tiers-Monde un de ses brillants politiciens, et au Congo un de ses leaders. Mais elle arrime le Congo à l’alliance américaine, ce qui enrichira le Congo jusqu’à la fin des années soixante-dix, faisant de Kinshasa une métropole mondiale, comme le match de boxe qui s’y déroula entre FOREMAN et Mohamed ALI (1974), retransmis dans le monde entier, allait le montrer. ……….

→ Cliquez ci-dessous pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word et PDF :

4.6.3.3._DEVOIRS_2020-2021_4e_DS_6_Histoire_&_Geographie_Correction_questions_1_a_8_sur_8

4.6.3.3._DEVOIRS_2020-2021_4e_DS_6_Histoire_&_Geographie_Correction_questions_1_a_8_sur_8

Articles complémentaires :

Cliquez ICI pour accéder à l’index des sujets et des corrections d’Histoire

Cliquez ICI pour accéder à l’index des sujets et des corrections de Géographie

→ Cliquez ICI pour accéder au sujet d’origine.

Print Friendly, PDF & Email