DEVOIRS & CORRECTIONS – Plans détaillés, correction de la question problématisée “La métropolisation, un phénomène mondial différencié ?”

PLANS DÉTAILLÉS / GÉOGRAPHIE

La métropolisation, un phénomène mondial différencié.

INTRODUCTION

  • Actualité : NY renonce au siège social d’Amazon (25 000 emplois, plus de 10 milliards d’investissement) = crainte hausse des loyers, refus des 4 milliards US$ d’allègements fiscaux promis à Amazon
  • Définition :métropolisation, concentration des fonctions de commandement et de services rares à destination des FTN dans des villes à rayonnement macro-régional ou mondial.
  • Problématique :dans quelles mesures peut-on affirmer que la métropolisation est un phénomène mondial mais différencié en fonction des aires géographiques dans lesquelles il s’exprime, voire au sein même des aires urbaines ?

I.La métropolisation, un phénomène mondial.

Qu’est-ce qui permet d’affirmer que la métropolisation est un phénomène mondial ?  

    1. La métropolisation, processus mondial de renforcement du rôle des plus grandes villes à toutes les échelles. 

1°) La métropolisation, s’inscrit dans l’urbanisation progressive de la population mondiale.

      • 55% des hommes vivent en ville, phénomène en constante augmentation
      • Les métropoles sont riches Ex. Tokyo (1er PUB, 1600 milliards US$), New York (2ième, 1200 milliards US$) ou Los Angeles (3ième, 790 milliards) Tokyo et NY ont un PUB ≥ PIB Afrique (2 600 milliards US$)
      • Caractéristiques métropolisation : quartiers d’affaires Ex. La Défense, down town et Midtown de Manhattan à New York, City à Londres), centres de recherche, forte connexion Internet, portuaire, aéroportuaire et ferroviaire, skyline, ghettos (Bronx)

2°) Elle se caractérise par la domination des plus grandes villes dans l’organisation géographique mondiale, constituant un Archipel Mégalopolitain Mondial (AMM, DOLLFUS, 1996).

      • Saskia SASSEN, The Global City : New York London, Tokyo, 1991, Princeton, des villes commandent les réseaux urbains en concentrant le quaternaire (Tertiaire supérieur à destination des villes mondiales) à échelle mondiale Ex. S&P pour Wall Street, Organisation des Nations Unies (ONU)
      • Les très grandes villes sont interconnectées et fonctionnent comme des hubs dans une économie en chaîne de valeur ajoutée. Ex. San Francisco, siège d’Apple, en lien direct avec Taïwan) qui dispatche les flux d’investissement en République Populaire de Chine RPC)
    1. Causes et conséquences de la métropolisation : mondialisation et renforcement des inégalités spatiales. 

1°) Les causes : la mondialisation favorise les territoires les plus productifs.

      • Olivier DOLLFUS, La mondialisation, Paris, 1996 Interconnexion + interdépendance des économies, économie en chaîne de valeur ajoutée, hiérarchisation des territoires
      • Les villes mondiales concentrent les fonctions de commandement intellectuel (Columbia à NY), financier (City à Londres), culturel (Louvres à Paris), de production à haute valeur ajoutée (Palo Alto et Cupertino dans la Silicon Valley près de San Francisco) et de films (Bollywood à Mumbai en inde)

2°) Les conséquences spatiales, sociales & environnementales :

      • Saskia SASSEN, Expulsion, brutalité et complexité de l’économie globalisée, 2014, Harvard
      • Constitution de ghettos, de gated communities (Quartiers fermés), extension du territoire de la ville, renforcement de la ségrégation socio-spatiale Ex. Paris et région parisienne fracture Est (populaire Ex. Montreuil hier, aujourd’hui plutôt banlieue Nord comme Saint-Denis) et Ouest (Huppé, Versailles, XVIe arrondissement), pollution des migrations pendulaires.

TRANSITION

La métropolisation reflète la domination des grandes villes riches sur le système économique mondial car elles constituent les nœuds indispensables à la nouvelle organisation en réseaux de production et d’échange promu par la mondialisation. Cependant, les métropoles héritent d’un passé urbain qui en détermine aussi la physionomie.

II. La métropolisation, un phénomène différencié. 

    1. La métropolisation, un phénomène différencié en fonction des aires géographiques. 

1°) Une urbanisation inégale à l’échelle du globe

      • Une urbanisation forte au Nord Ex. France près de 90% des hommes vivent dans des villes ou des zones périurbaines, mais moins de 75% aux États-Unis
      • Les métropoles du Sud qui connaissant l’exode rural croissent de +5,5 / an, celles du Nord perdent des habitants Ex. Paris -1%/an
      • Les métropoles les plus peuplées sont au Sud Ex. Delhi (2ième mondiale, 29 millions d’habitants), Shanghai (3ième, 26 millions) ou Mexico (4ième, 22 millions)

2°) Des métropoles mondiales et régionales inégales entre elles…

      • Les villes mondiales (NY, Londres, Tokyo, Paris, Shanghai) sont les têtes de réseau de l’AMM, en compétition et en domination des très grandes villes (Mumbai, Sao Paulo, Delhi) qui dépendent de leurs capitaux
      • À l’échelle continentale (Casablanca en Afrique) et régionale Johannesburg en Afrique australe) la même hiérarchie existe.
      • À l’échelle nationale la même hiérarchie existe Ex. Paris domine les métropoles d’équilibre que sont Toulouse hyperspécialisée dans l’Aéronautique
    1. La plasticité du phénomène de la métropolisation : la métropolisation peut prendre des formes inattendues. 

1°) La constitution de vastes ensembles urbains en conurbation : villes géantes ou mégalopoles ?

      • Au Sud et dans les pays en croissance urbaine rapide, l’absence de tissu urbain antérieur à la croissance urbaine et démographique entraîne la constitution de villes géantes Ex. Delhi, YogJakarta (Indonésie), Le Caire (20 millions d’habitants) dont les gouvernements veulent l’allègement par la création de villes nouvelles.
      • Au Nord, une myriade de villes moyennes (1 million d’habitants, comme Lille en France) en réseau forme des conurbations régionales (Europe rhénane) voire des mégalopoles (Mégalopole européenne, Mégalopolis aux États-Unis, Mégalopole japonaise)

2°) Une inégale organisation de l’espace urbain : des villes-villages à la rurbanisation…

      • Des formes extrêmes mais rares d’enfermement social : les gatedcommunities (Ex. En Afrique du Sud, héritage de l’Apartheid), les ghettos formes plus fréquentes de quartiers déshérités Ex. GUILLUY, Fractures françaises, 2010 étudie le phénomène de « l’entre soi »
      • Les bidonvilles, habitat illégale et précaire Ex. + de 50% des habitants de Mumbai (Inde) vivent dans des bidonvilles, y compris des travailleurs légaux trop pauvres pour louer
      • Les Desakota d’Indonésie, villages-villes Ex. McGEE& YAO LIN, « La Formation des mégapoles en Asie », 1992, MappemondeÀ Chongqing (RPC) 50% des 32 millions d’habitants sont ruraux

CONCLUSION

La métropolisation est la conséquence de la mise en interconnexion et en interdépendance des économies et des sociétés. Les métropoles sont les hubs des flux matériels et immatériels qui architecturent la mondialisation. Pour continuer à voire croître les métropoles il faudra qu’elles réinventent leur organisation polluante et inégalitaire.

© Souleymane ALI YÉRO, Erwan BERTHO &Ronan KOSSOU (2020)

→ Cliquez ci-dessous pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word :

E3C_1ere_HG_entrainement_2020_01_metropolisation_mondial_differencie

Articles complémentaires :

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Métropolisation”

→ Cliquez ci-dessous pour accéder aux fiches de cours de la leçon :

(1) Unité, diversité et hiérarchie des métropoles à l’échelle mondiale

(2) Contrastes et inégalités socio-spatiales dans les métropoles.

(3) Le réseau urbain français.

Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Mondialisation, fonctionnement & territoires.”

→ Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Devoirs & Corrections des exercices de Géographie”

→ Cliquez ICI pour accéder à l’index de la catégorie “Nouveaux programmes du lycée 2019”

→ Cliquez ICI pour accéder au programme d’Histoire (2019) de la classe de Première générale.

→ Cliquez ICI pour accéder au programme de Géographie (2019) de la classe de Première générale.

Print Friendly, PDF & Email