MÉTHODES – Plan détaillé compact de la leçon “2de – HISTOIRE – (2) Une vague migratoire européenne du XIXe siècle. L’immigration irlandaise aux États-Unis au XIXe siècle et au XXe siècle.”

2de – HISTOIRE – (2) Une vague migratoire européenne du XIXe siècle.

L’immigration irlandaise aux États-Unis au XIXe siècle et au XXe siècle. 

INTRODUCTION

Problématique : Quels sont les mécanismes de cette immigration irlandaise aux États-Unis ?

I. Les causes et les modalités de l’immigration irlandaise aux États-Unis au XIXe et au XXe siècle.

1. Les causes de l’immigration irlandaise aux États-Unis au XIXe siècle et au XXe siècle. 

1°) Une immigration irlandaise massive au XIXe siècle.

  • Les Irlandais représentent entre 1820 et 1850 50% des immigrés aux États-Unis
  • C’est entre 10% (1840) et 20% (1850) de la population irlandaise qui migre

2°) La misère et la violence sociale sont les causes premières de l’immigration irlandaise aux États-Unis.

  • Accaparement des terres / les riches propriétaires expulsent les fermiers
  • 1845 et 1849, le mildiou détruit les récoltes / une famine qui fait 1 million de morts

2. Les modalités de l’immigration irlandaise aux États-Unis au XIXe siècle et au XXe siècle. 

1°) Une immigration par voie maritime de moins en moins chère et de plus en plus rapide.

  • La mortalité lors des trajets diminue, le prix du billet aussi, permettant aux propriétaires et aux associations de payer les passages des migrants

2°) Ellis Island : les conditions brutales et difficiles de l’arrivée aux États-Unis.

  • À partir de 1892, ils sont d’abord parqués dans des camps de transit et triés
  • les malades, les personnes âgées sont refoulés

II. L’intégration des immigrés irlandais aux États-Unis au XIXe et au XXe siècle.

1.Des conditions de vie misérables, mais un renfort appréciable pour l’économie américaine. 

1°) La communauté irlandaise vit aux États-Unis dans des conditions misérables.

  • Ils s’entassent dans les quartiers pauvres, et des logements insalubres.
  • La mortalité (Maladie, surtravail, délinquance) y est forte

2°) Les immigrés irlandais trouvent facilement à s’employer dans une économie en croissance forte.

  • les demandes britanniques de matières premières de produits manufacturés
  • le processus de diversification de l’économie américaine
  • l’enrichissement d’une partie de la population américaine
  • le processus de conquête vers l’Ouest

2. La progressive intégration des immigrés irlandais au sein de la nation américaine. 

1°) Une communauté qui peine à s’intégrer à cause de sa religion et de sa mauvaise réputation.

  • Leur religion, catholique, les marginalise, de même que leur pauvreté
  • on les dit violents et alcooliques

2°) Une spécialisation dans les métiers dangereux qui assure leur lente intégration.

  • métiers urbains dangereux, mal considérés et mal payés comme la police et les pompiers
  • Leur engagement aux côtés de l’État fédéral pendant la Guerre de Sécession (1861-1865) témoigne de leur intégration politique. Ex. William Russel GRACE deux fois maire de New York (1880-1888)

CONCLUSION : L’immigration irlandaise est motivée par des raisons matérielles.

© Erwan BERTHO (2017)

→ Pour télécharger le document principal au format Microsoft Office Word, cliquez ci-dessous :

Une_communaute_immigree_les_Irlandais_Plan_detaille

Articles complémentaires :

→ Pour accéder à l’index des fiches méthodes, cliquez ICI.

→ Pour accéder à la leçon “Une vague migratoire européenne du XIXe siècle”, cliquez ICI

→ Pour accéder au programme d’Histoire de la classe de Seconde, cliquez ICI.