Archives de catégorie : Historiographie

HISTORIOGRAPHIE – 1984 – Robert DARNTON – Le grand massacre des chats, “L’apparence extérieure du sens.”

HISTORIOGRAPHIE

ÉPISTÉMOLOGIE DE L’HISTOIRE

Robert DARNTON, Le grand massacre des chats. Attitudes et croyances dans l’ancienne France, 1984, Paris

« L’apparence extérieure du sens.”

« […] Introduction

[…] Cet aveu de non-systématisation n’implique pas que tout puisse être du domine de l’histoire des mentalités sous prétexte que tout peut passer pour de l’anthropologie. L’Anthropologie historique a une rigueur qui lui est propre, même si elle ressemble de façon suspecte à la littérature pour les sciences sociales « dures ». Elle part du principe que l’expression individuelle se situe au sein d’un langage général, Continuer la lecture de HISTORIOGRAPHIE – 1984 – Robert DARNTON – Le grand massacre des chats, “L’apparence extérieure du sens.”

HISTORIOGRAPHIE – Jean SEVILLIA – Historiquement incorrect, 2011

HISTORIOGRAPHIE – TEXTES ESSENTIELS

Jean SÉVILLIA, Historiquement incorrect, 2011, Paris

« La crise de l’histoire, en France, est une crise du lien social. »

EXTRAIT

« […] Contre le prêt-à-penser historique

                « Je hais mon époque », disait Saint-Exupéry peu avant sa mort. Dix ans plus tard, Albert Camus lui répondait : « Si bouleversant que soit ce cri, nous ne le prendrons pas à notre compte […] : cette époque est la nôtre et nous ne pouvons pas vivre en nous haïssant1. » Ce dialogue imaginaire caractérise notre temps : « Je hais mon histoire », semble dire notre société ; mais cette histoire est la nôtre et nous ne pouvons vivre en nous haïssant. Continuer la lecture de HISTORIOGRAPHIE – Jean SEVILLIA – Historiquement incorrect, 2011

1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (1), Approches épistémologiques. 

1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (1), Approches épistémologiques. 

Histoire. 

L’histoire est l’étude du passé des sociétés humaines depuis l’invention de l’écriture jusqu’à aujourd’hui. C’est une science de l’homme qui permet d’éclairer les sociétés contemporaines. Pour comprendre le passé des sociétés l’histoire fait recours à certaines sciences comme l’archéologie, l’anthropologie et la paléontologie, la géographie etc. L’histoire commence par la découverte de l’écriture au IIIe millénaire avant l’ère commune. Avec l’écrit les hommes laissent des traces de leur passé à travers des archives. Continuer la lecture de 1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (1), Approches épistémologiques. 

1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (2), Approches épistémologiques. 

1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (2), Approches épistémologiques. 

Géographie. 

La géographie est une discipline à la croisée de nombreux domaines comme l’environnement, la géologie, la géomorphologie, la climatologie, hydrologie, la biologie, la sociologie, la politique, l’histoire, ou encore la gestion territoriale. Elle vise à comprendre l’organisation des espaces et l’influence des acteurs sur les territoires. Continuer la lecture de 1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (2), Approches épistémologiques. 

1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (3), Approches épistémologiques : la Géopolitique. 

1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (3), Approches épistémologiques : la Géopolitique. 

Géopolitique. 

Historiquement le terme géopolitique désigne l’étude des effets de la géographie sur la politique internationale et les relations internationales. C’est une méthode d’étude de la politique étrangère pour comprendre, expliquer et prédire le comportement politique international à travers les variables géographiques. Continuer la lecture de 1ère – HISTOIRE – GÉOGRAPHIE, GÉOPOLITIQUE & SCIENCES POLITIQUES – (3), Approches épistémologiques : la Géopolitique.